Personnalités › Jeunes talents

Paulin Mballa, étoile montante du journalisme au Cameroun

Il est le présentateur de Zap presse, l’une des émissions les plus écoutées de la capitale

Paulin Mballa fait partie des jeunes journalistes arrivés dans le secteur de la communication par amour et par passion. Sa carrière, il la débute presque de manière informelle, notamment par le canal des émissions des vacances dans deux radios privées de la capitale. Né le 04 mars 1980 à Mbalmayo dans la région du centre Cameroun, Paulin mballa fait l’école maternelle à Mbalmayo et à Yaoundé. Ses études primaires, il les fait tour à tour à l’école publique de mvolyé, de Ngomedzap, et de kondengui, où il obtient le certificat d’études primaires et élémentaires(CEPE) en 1990. C’est au lycée d’ékounou à Yaoundé que Paulin Mballa entame le cycle secondaire, avant de le poursuivre au Collège d’enseignement secondaire (CES) de Bikok, puis au lycée de Mfou et enfin au lycée d’ékounou où il finit par obtenir le baccalauréat en 1999. Il s’inscrit alors en lettres modernes françaises(LMF) de l’université de Yaoundé 1.

En 2001, guidé par une passion radiophonique, Paulin Mballa, atterrit à Radio Tiémeni siantou(RTS) où se déroulent les émissions de vacances les lundi, mercredi et samedi. Il fait parallèlement le même stage à Radio Lumière parce que dans cette station, l’émission des vacanciers passait de lundi à samedi nous confie t-il. La même année, Paulin Mballa présente le concours d’entrée à l’école supérieure des sciences et techniques de l’information et de la communication (ESSTIC). Malheureusement, les portes de cette école de journalisme lui resteront fermées. Il est retenu pour faire partie, de l’équipe de production de l’émission Futuroscope, qui lui servira de tremplin pour la rédaction centrale de cette Radio. Le chef de chaîne, J.Rémy Ngono le confie alors au rédacteur en chef de l’époque Jean Claude Mvodo (actuellement à New York, aux Etats Unis), c’était le jeudi 22 août 2002 se souvient le fils d’Enyegue Gilbert et de feue Mengba Marie Célestine.

Paulin Mballa
Journalducameroun.com)/n

Le jeune journaliste, ayant bien assimilé les ficèles du métier, se verra confier par sa hiérarchie, la présentation du journal de 6 heures, appelé forum international puis les émissions telles que la tribune de l’auteur (22h-23h), grand forum, (20h30-22h le vendredi), RTS midi Magazine (samedi 12h-13h) plu tard les journaux parlés de 12 heures, et de 18 heures. Mais c’est à l’émission dominicale ZAP PRESSE diffusée de 10 heures à 12 heures sur la même station que Paulin Mballa doit sa popularité et son aura. Il y anime d’abord la revue de la presse internationale, et parfois la revue de la presse nationale, en cas d’absence de Gislain Pierre Essono,ou encore couleur édito, une sorte d’éditorial des éditoriaux des confrères de la presse locale.Cette émission finira par lui être confiée par le promoteur de la radio,Wantou Siantou Lucien,après le limogeage de Benjamin Fouda Effa ex Chef de chaîne et présentateur attitré de cette émission qui, chaque dimanche,accueille des journalistes des médias publics et privés, pour analyser et commenter les grands sujets de l’actualité au Cameroun et dans le monde.Bien qu’ayant raté 5 fois de suite le concours d’entrée à l’ESSTIC, Paulin Mballa a tenu à se perfectionner à travers des stages, notamment le stage de formation sur la gestion de l’information en temps de crise le cas de la grippe aviaire,le stage de formation sur les relations entre les entreprises et les médias,ou encore celui sur le journalisme d’investigation organisé par le Center for investigative journalism (CIJ). Depuis janvier 2009, il suit une formation à distance, au Centre National de Formation à Distance(CNFDI),ayant pour tutelle pédagogique, l’état français.

A ses heures libres, Paulin Mballa s’intéresse à la lecture, à la musique et prend du plaisir à regarder des films en compagnie de sa fiancée et de sa fille Océane Ashley Mballa âgée de 5 ans. Le jeune journaliste qui sera à nouveau papa, aime manger du poisson, et préfère la femme réceptrice et ouverte au dialogue. Son entourage estime qu’il est exigent, rigoureux, perfectionniste, et généreux. Même s’il a du succès en radio, Paulin Mballa rêve aussi de présenter des émissions à la télévision.

Le journaliste de Radio Tiemeni Siantou (RTS)
Journalducameroun.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut