› Eco et Business

Pénurie d’eau à Yaoundé: L’état à la recherche de financement pour résorber la situation

Un programme d’investissement à hauteur de 800 millions de dollars a ainsi été lancé par la CAMWATER

La Cameroon Water Utilities Corporation (CAMWATER), conduit un programme d’investissement de 800 millions de dollars afin de résoudre durablement le problème d’accès à l’eau potable qui touche tout le Cameroun, et particulièrement les deux principales villes du pays que sont Yaoundé et Douala. C’est un programme qui a pour objectif de porter le taux de desserte en eau potable, qui atteint à peine 35 % actuellement, à 60 % en 2015. Ce qui permettra d’atteindre le seuil de 350 mil abonnés supplémentaires à la Camerounaise des eaux (CDE), qui n’en a que 270 mille actuellement. Pour y parvenir, CAMWATER dispose d’un plan d’action qui va consister en la réhabilitation et l’extension des réseaux existants, afin d’augmenter la capacité de production des 106 centres de traitement et de pompage d’eau que gère la CDE sur l’étendue du territoire. Ce plan d’action sera donc adapté à Yaoundé et Douala.

Financé par Eximbank Chine, la première phase de ce plan a été mise en uvre avec construction de l’usine d’Ayatto, non loin de Douala, livrée en 2010 pour une production supplémentaire de 50 000 m3 par jour. Les travaux de la seconde phase, en cours d’achèvement, permettront d’injecter 100 000 m3 en plus des 200 000 m3 produits chaque jour. Ce vaste programme concerne aussi Yaoundé, à travers la réhabilitation de l’usine de la Mefou ou la densification de celle d’Akomnyada, ainsi que 52 centres disséminés dans les 10 Régions du pays. En attendant, le ministère de l’Eau et de l’Energie conduit depuis 2010 un programme hydraulique d’urgence en vue d’apporter l’eau potable aux quartiers périphériques de Yaoundé ou non desservis par la CDE. Il consiste en la construction des forages, des mini-adductions d’eau et l’implantation de bâches alimentées en eau par les camions-citernes de Camwater. Mais le ministère de l’Eau et de l’Energie tient à préciser que ce programme hydraulique d’urgence n’est qu’une solution provisoire. Seul l’aboutissement du projet Sanaga dont les études d’avant projet détaillé sont presque bouclés, sur financement de la République populaire de Chine, viendra durablement, voire définitivement résoudre le problème d’eau de Yaoundé et ses environs.

L’état à la recherche de financement pour résorber la pénurie d’eau au Cameroun
doualadeveloping.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut