Sport › Football

Performances des joueurs camerounais en clubs: Chedjou et Bédimo buteurs

Le défenseur de Lille a contribué à la victoire en marquant face à Marseille et le latéral de Montpellier à réduit le score contre Lyon

Au terme d’un match spectaculaire en clôture de la quatrième de journée de ligue 1 ce dimanche, Lille a battu Marseille, (3-2). Le camerounais de Lille Aurélien Chedjou a de manière assez significative contribué à cette victoire. Pendant que son équipe était dominée à la marque 2-1, il est monté aux avants postes. A la réception d’un centre parfait en retrait de Payet depuis la gauche, Aurélien CHedjou a marqué d’un plat du pied gauche depuis le point de penalty. Vers la fin de la partie le sénégalais Moussa Sow, qui avait ouvert la marque pour Lille a donné définitivement l’avantage à son équipe sur penalty. Coté marseillais, les Camerounais Nicolas Nkoulou, suspendu, et Stéphane Mbia, blessé, n’étaient pas de la partie.

A la fin de la partie, Aurélien Chedjou s’est exprimé sur le site officiel de Lille : Battre n’importe quelle équipe fait toujours plaisir. Ce n’est pas spécialement une revanche de prise après Tanger (5-4, lors du trophée des champions, Ndlr), c’était juste un sommet de la journée et il fallait gagner à domicile car nous n’avions pas su le faire face à Montpellier. Le spectacle produit s’explique car il y a deux bonnes équipes qui ne ferment pas le jeu, qui veulent gagner avant de vouloir défendre. Après la sortie de Marko (Basa), il a fallu se réorganiser. Franck (Béria) a pris l’axe et on a subi car on a manqué de temps pour se régler. Ça été déterminant, même si on a pris deux buts, c’est qu’on n’a pas été parfait. Aujourd’hui, on n’a pas été flamboyant comme d’habitude. Au final, les trois points sont là et ils nous font avancer. Sur le but de Valbuena, je dévie le ballon, mais heureusement, je marque en faisant le geste qu’il faut devant les cages. J’espère que notre série est en marche, que la machine est lancée. Continuons à travailler et ne nous enflammons pas.

La veille samedi, Henri Bédimo Nsamé, en grande forme depuis qu’il est arrivé Montpellier, a également ouvert son compteur but face à Lyon. Alors que les deux équipes s’acheminaient vers un deux zéro, en faveur Lyon, le latéral gauche héraultais a réduit la marque à (2-1). Servi aux 25 mètres, le joueur formé à la Ksa et à Toulouse a armé une grosse frappe du gauche qui a trompé Hugo Lloris, le portier de Lyon. Si ces deux défenseurs camerounais, buteurs lors de cette quatrième journées, ont été à la fête, leurs compatriotes attaquants se montrés particulièrement impuissants et maladroits. A l’instar de Benjamin Moukandjo dont le club de Nancy était en déplacement à Lorient. Remplacé sur le front de l’attaque par Paul Alo’o Efoulou à la 72ème minute, ce dernier n’a guère fait mieux. Au cours ce match, les Nancéens ont beaucoup reculé, pour finalement s’incliner (2-1). C’est également sur ce score que Bordeaux a vaincu Valenciennes à domicile. Le duel entre Gaétan Bong et Landry Nguemo a tourné l’avantage du bordelais. Les deux camerounais ont fait un match correct. Mais Bordeaux, au courage, a arraché les trois points. Rennes a également remporté une précieuse victoire, en s’imposant dans la douleur, contre Caen (3-2). Georges Constant Mandjeck, titulaire en début de partie est sorti à la 71ème minute, remplacé par Tettey. Son compatriote Jean Armel Kana Biyick, impérial en défense, a contribué à cette victoire.

Aurélien Chedjou, jubilant son but face à Marseille
www.losc.com)/n



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé