› Diplomatie

Cameroun : Pierre Moukoko Mbonjo obtient un poste Ă  l’Union africaine

L’ancien ministre des Relations extĂ©rieures du Cameroun a Ă©tĂ© nommĂ© le 13 septembre 2017 par le prĂ©sident de la commission de l’Union africaine, le tchadien Moussa Faki.

Pierre Moukoko Mbonjo vient d’ĂŞtre dĂ©signĂ© par le prĂ©sident de la commission de l’Union africaine (UA) comme chef de l’Ă©quipe des rĂ©formes institutionnelles de l’UA. Le Camerounais va ainsi gĂ©rer le tout dernier organe de cette institution, crĂ©Ă© dans le but de « porter la mise en Ĺ“uvre des projets, dans les domaines d’intervention identifiĂ©s comme Ă©tant essentiels pour renforcer l’Union africaine, et les orienter afin de mieux servir les populations d’Afrique« .

Les projets qui devront ĂŞtre implĂ©mentĂ©s par cette Ă©quipe dĂ©coulent des recommandations contenues dans le rapport de Paul Kagame, prĂ©sident du Rwanda. L’ancien prĂ©sident de l’Union africaine avait, en effet, constituĂ© un groupe d’experts lors de son passage Ă  la tĂŞte de l’organisation continentale, pour penser la rĂ©forme de l’UA.

Ces experts avaient identifiĂ© cinq points sur lesquels les rĂ©formes devraient se concentrer Ă  savoir : l’autonomie financière de l’Union africaine, la gestion des actions de l’UA sur les plans politiques et opĂ©rationnels, la relation entre l’organisation et les citoyens du continent, la gestion des problĂ©matiques clĂ©s sur le continent et enfin la rĂ©forme des organes de l’UA afin qu’ils s’arriment aux diffĂ©rents points sus-Ă©voquĂ©s.

Le diplomate, va ainsi entamer une nouvelle carrière internationale, après avoir quittĂ© le gouvernement le 2 octobre 2015. Moukoko Mbonjo est titulaire d’un doctorat en sciences politiques de l’universitĂ© de Paris 1, PanthĂ©on Sorbonne. Il est, par ailleurs, enseignant Ă  l’Institut des relations internationales du Cameroun (Iric). Dans l’administration camerounaise, Moukoko Mbonjo a Ă©tĂ© tour Ă  tour directeur du cabinet du Premier ministre de 1996 Ă  2004, ministre de la Communication de 2004 Ă  2006, et enfin ministre des Relations extĂ©rieures de 2011 Ă  2015.

Pierre Moukoko Mbonjo sera secondĂ© par la kenyanne Ciru Mwaura, une ancienne de l’UA qui a notamment servi comme reprĂ©sentante pour le financement des Fonds pour le financement et la paix de l’UA. Elle a Ă©galement travaillĂ© pour AutoritĂ© intergouvernementale pour le dĂ©veloppement (Igad), ainsi que pour le DĂ©partement britannique en charge du dĂ©veloppement international.


Moukoko Mbonjo est âgĂ© de 63 ans, et il est l’auteur du livre « The political thought of Kwame Nkrumah« .

 

 

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut