Politique › Institutionnel

Plan humanitaire d’assistance : début des premières interventions la semaine prochaine

Ledit plan prévoit, entre autres, de répondre aux besoins de logements, de nutrition, d’accès à l’eau des populations déplacées du Sud-Ouest et du Nord-Ouest.

Les grands axes d’intervention pour la mise en œuvre du plan gouvernemental d’assistance aux populations déplacées des régions anglophones viennent d’être définis. Leur application sur le terrain débutera la semaine prochaine, a annoncé mercredi le Premier ministre, Philemon Yang, au sortir de la première journée de concertation avec les administrations en charge des différents secteurs que touche ce plan d’aide humanitaire.

Il s’agissait pour la vingtaine de personnes publiques ayant pris part à ces travaux, de définir un chronogramme d’activités. Celui-ci devrait être dévoilé au cours d’une session de communication que présidera, en fin d’après-midi, le porte-parole du gouvernement en présence du ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation Paul Atanga Nji.

le plan gouvernemental d’assistance humanitaire a été officiellement lancé le 20 juin dernier. D’un montant de total 12 milliards de Francs Cfa, il prévoit la reconstruction de 10 000 logements, la réhabilitation des centres de santé, des écoles et des points d’eau détruits, un appui en entrants et cheptels pour l’autonomisation financière des déplacés, la sensibilisation des populations sur les bonnes pratiques d’hygiène…

Sur les 10 milliards de Francs Cfa requis en urgence, les autorités camerounaises ont déjà reçu plus de 800 millions de Francs CFA. Ces fonds ont été collectés à travers les régions du Sud, Centre, Littoral, de l’Adamaoua et du Nord. Le chef de l’Etat et les membres du gouvernement ont également apporté leurs contributions, respectivement 20 millions et 228 millions de Francs CFA.

 

 

À LA UNE
Retour en haut