Société › Société

Plus de 10 000 personnes prient pour la paix au Cameroun

C’était au cours d’une célébration eucharistique sur l’esplanade de la cathédrale Saints Pierre et Paul de Douala, à l’occasion de la fête de l’an 2016

Plus de dix mille personnes ont prié vendredi pour la paix au Cameroun à l’occasion de la fête du nouvel an au cours d’une célébration eucharistique sur l’esplanade de la cathédrale Saints Pierre et Paul de Douala, la métropole économique camerounaise.

Au regard de la situation sécuritaire difficile dans la partie septentrionale du Cameroun, avec des attaques de la secte terroriste nigériane Boko Haram dans la région de l’Extrême-nord du pays, la messe a nécessité le déploiement d’un important dispositif sécuritaire et draine des nombreuses foules.

La messe proprement dite a été précédée d’une « marche pénitentielle » dont l’objectif d’après les organisateurs est d’amener les uns et les autres à regretter leurs péchés et à uvrer pour l’avènement d’un monde dans la paix, l’unité, la solidarité et la justice sociale.

Les prédicateurs qui ont prié pour « les victimes tombées sur le champ de l’intolérance, ont salué la bravoure des forces de défense et de sécurité qui ont multiplié des victoires sur les terroristes qui depuis, s’en prennent lâchement aux populations civiles à travers des attaques suicides ».

Autour de l’archevêque de Douala Mgr Samuel Kléda et de l’archevêque émérite de l’archidiocèse de Douala Son Eminence le cardinal Christian Tumi, l’on notait la présence de l’évêque du diocèse de Maroua-Mokolo Mgr Bruno Ateba.

Une manière, dira l’archevêque de Douala dans son homélie, d’« exprimer la compassion de tous les Camerounais au drame que vivent les populations de l’Extrême-nord ».

Dans ces conditions, « nous devons nous sentir solidaires de tous ces victimes de l’intolérance, en priant Dieu qu’il accorde la paix au Cameroun et dans le monde entier », a poursuivi Mgr Kléda.

Une exhortation qui, n’est pas tombée dans les oreilles des sourds puisque les fidèles à travers des louages et des prières ont demandé à Dieu de bouter définitivement du Cameroun les terroristes de Boko Haram, ces ennemis de l’amour, de la paix, et de la fraternité.

Cathédrale saint Pierre et Paul de Douala au Cameroun.
Droits réservés)/n

Zapping Actu International
Vos paris sportifs can 2019
1xbet
À LA UNE
SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut

error: Contenu protégé