Société › Société

Plus de 14 milliards de F d’indemnisations des sinistrés de Nsam détournés

C’est ce qu’indique le rapport 2014 sur l’état de la lutte contre la corruption au Cameroun présenté par la Conac mercredi. Lequel s’est appuyé sur l’examen de 3064 dénonciations

La Commission nationale anti-corruption (Conac) a publié lundi, 27 juin 2016, son rapport 2014 sur l’état de la lutte contre la corruption au Cameroun. Ledit document a été rédigé sur la base de 3064 dénonciations et des enquêtes menées dans les dix régions du pays.

Le rapport présenté à Yaoundé fait état du détournement de 14 milliards 700 millions de FCFA relatifs à l’indemnisation des victimes de la catastrophe de Nsam.

En ce qui concerne toujours les problèmes d’indemnisations, le même rapport note qu’un préjudice financier d’1 milliard 700 millions de FCFA a été causé à l’Etat du fait de la sur-évaluation du coût réel des habitations et des cultures des populations de Memve’ele, où se construit le barrage hydroélectrique. somme qui représente 54% du montant global des ces indemnisations.

Autre perte, 125 millions enregistrées dans le cadre de la délivrance des attestations de réussite et des marchés de passation des diplômes au ministère de l’Education de base.

Selon la Conac, l’agence nationale d’investigation financière (Anif) a enregistré 521 déclarations de soupçon de corruptions en 2014. Elle a par ailleurs 60 dossiers liés à des faits de corruption d’une valeur de 128 milliards de FCFA.


Droits réservés )/n



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé