› International

Plus de 9800 fonctionnaires ivoiriens menacés de poursuites judiciaires

Le ministère de la Fonction publique les accuse de percevoir leurs salaires « sans offrir en contrepartie les prestations de service dues »

Au total 9.852 fonctionnaires et agents de l’Etat de Côte d’Ivoire « en situation d’abandon de poste » vont faire l’objet de poursuites judiciaires pour avoir continué de percevoir leurs salaires « sans offrir en contrepartie les prestations de service dues », annonce le ministère de la Fonction publique.

Selon une note d’information du ministère de la Fonction publique, « 9.852, soit 5,80% » de fonctionnaires notés  » frauduleusement avec des complicités diverses » au cours d’ opérations d’identification-notation précédentes « émargent sur le budget de l’Etat sans offrir en contrepartie les prestations de service dues ».

« Ces fonctionnaires et agents de l’Etat en situation d’abandon de postes et tous leurs complices feront l’objet de poursuites devant les juridictions compétentes pour détournement de deniers publics », prévient le ministère de la Fonction publique.

Les mis en cause sont majoritairement issus des secteurs « de l’ éducation-formation et de la santé », précise le ministère qui croit savoir que « bon nombre de ces fonctionnaires et agents de l’ Etat vivent et sont en activité à l’étranger ».

Au total 10.055 fonctionnaires et agents de l’Etat de Côte d’ Ivoire sont introuvables à l’issue d’une opération d’ identification et de notation lancée par le ministère de la Fonction publique.

Sur 169.705 agents et fonctionnaires attendus, 159.650 ont été notés et 10.055 n’ont pu l’être, soit un taux de présence effective de 94,8%.

« Les 5,92% restants se justifiaient par des décès, des abandons de postes, des personnes qui n’apparaissent pas dans les fichiers, des doublons de matricules, etc. », avait indiqué le ministère de la Fonction publique après une réunion bilan sur l’opération d’ identification et de notation tenue le 11 décembre.


Droits réservés)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé