International › APA

Politique et tourisme au menu de quotidiens marocains

Les quotidiens marocains parus ce jeudi consacrent leurs Unes Ă  divers sujets notamment le rapport du secrĂ©taire gĂ©nĂ©ral de l’ONU au Conseil de sĂ©curitĂ© sur le Sahara et le tourisme.+Al Ittihad Al Ichtiraki+ relève quatre principaux points dans le rapport, expliquant que le secrĂ©taire gĂ©nĂ©ral de l’ONU Antonio Guterres a exhortĂ© le polisario Ă  se retirer d’une manière inconditionnelle de la zone de Guerguarate et a exprimĂ© son intention de relancer les nĂ©gociations sur la base du rĂ©alisme et d’un esprit de compromis pour parvenir Ă  une solution politique et mutuellement acceptable par les deux parties.

Le rapport a mentionnĂ© des donnĂ©es indiquant qu’Alger est une partie principale au conflit que, par ses manĹ“uvres diplomatiques, elle alimente et crĂ©e des tensions pour l’Ă©terniser, souligne-t-il, ajoutant que ce rapport est Ă  l’abri de toute pression que l’AlgĂ©rie et le polisario avaient coutume d’exercer Ă  la veille de chaque rapport pour pousser l’ONU Ă  adopter leur thèse hostile au Royaume.

+Bayane Al Yaoum+ relève, pour sa part, que le rapport comprend des indices qui laissent infĂ©rer que le Maroc a rĂ©ussi Ă  remporter un gain diplomatique grâce Ă  sa dĂ©cision de se retirer de la zone de Guerguarate, faisant savoir que ce retrait unilatĂ©ral a laissĂ© l’autre partie dans un conflit direct avec le Conseil de sĂ©curitĂ© et le secrĂ©taire gĂ©nĂ©ral de l’ONU.

La publication appelle Ă  renforcer les mesures diplomatiques et politiques aux prochaines Ă©tapes, Ă  consolider la vigilance et Ă  rĂ©agir avec diligence Ă  toute nouveautĂ© dans le cadre d’une diplomatie offensive, soulignant l’importance majeure de poursuivre le dĂ©veloppement des provinces du Sud et de rĂ©pondre aux aspirations des populations.

Au registre touristique, +Al  Ahdath Al Maghribiya+ prĂ©cise que le continent africain a accueilli quelque 48.000 millionnaires durant l’annĂ©e 2016, contre 43.000 l’annĂ©e prĂ©cĂ©dente. Sur cet ensemble de visiteurs, le Maroc a attirĂ© quelque 5000 milliardaires.

Se rĂ©fĂ©rant au rapport publiĂ© par le centre d’Ă©tudes britannique New World Wealth en partenariat avec l’AfriAsia Mauritus bank, le quotidien rapporte que le Maroc est classĂ© deuxième, après l’Afrique du Sud, dans le top 10 des destinations africaines des millionnaires du monde. Le royaume, avec ses 5.000 visiteurs millionnaires, est suivi du Kenya et du Botswana, avec 4.000 visites. Les Iles Maurice et les Seychelles viennent ensuite avec 3.000 visites, au moment oĂą l’Egypte et la Tanzanie n’ont attirĂ© que 1.000 milliardaires.

Pour ce qui est des villes les plus visitées par les riches, le rapport cité par le quotidien signale que Casablanca et Marrakech volent la vedette au Caire, à Nairobi, à Charm El-Cheikh et au parc Serengeti.

Ă€ LA UNE
Retour en haut