Politique › Institutionnel

Politique: La fondation du consulat allemand de Douala a 50 ans aujourd’hui

Le buste en cuivre du premier consul honoraire d’Allemagne à Douala, Magdalene Monnier, sera dévoilé ce vendredi

Le foyer des marins de Douala, accueille ce vendredi, 20 novembre 2009, la cérémonie commémorative de l’installation du tout premier diplomate allemand au Cameroun il y’a 50 ans, en la personne de Mme Monnier Magdalene. En effet, elle a servi comme consul honoraire de la République d’Allemagne entre 1959 et 1967. Mme Monnier est également considérée comme l’un des moteurs de la fondation du foyer du marin, institution de la mission allemande des marins et de l’Eglise Evangélique du Cameroun. Ce sont ces différents hommages que lui rendent ce vendredi, Son Excellence Karin E. Blumberger-Sauerteig, ambassadrice de la République fédérale d’Allemagne au Cameroun, et Manfred Kühle, aumônier du port et directeur général du foyer du marin. La cérémonie sous forme de cocktail dînatoire démarre dès 11h30, sera l’occasion de dévoiler au public qui sera présent, le buste en cuivre de Magdalene Monnier. S.E Karin E. Blumberger-Sauerteig va dévoiler ce buste en présence de son auteur, l’artiste Yah-Yah de Foumban. A titre de rappel, il y’a 50 ans, le premier consulat allemand voyait le jour à Douala, ville qui avait enregistré il y’a 140 ans, l’arrivée des premiers commerçants allemands. Ils se sont alors établis sur les berges du fleuve wouri. Le premier diplomate allemand dans notre pays, fut une femme, allemande de souche, mais devenue citoyenne française.

Parcours de la première femme consul d’Allemagne à Douala
Née en 1900 à Berlin, Magdalene Monnier effectue ses études d’économie et de droit dans cette ville qui l’a vu naître. Mais, elle quitte Berlin en 1927 et déposes ses valises au Cameroun. Elle s’installe tout d’abord dans la cité balnéaire, Kribi avec son premier époux, un commerçant allemand. Elle divorce de lui par la suite, pour convoler en seconde noce avec un citoyen français en 1948. Sa double affiliation allemande et française permet à Mme Monnier, de rendre plusieurs services à ses différents compatriotes, d’où l’excellente réputation qui l’accompagnait dans toute la région. 1959, la France offre l’occasion à Mme Monnier de devenir consul honoraire d’Allemagne. Grande première non seulement pour elle en tant que femme, mais aussi pour les relations diplomatiques entre le Cameroun et l’Allemagne. Ses efforts vont d’ailleurs permettre au président allemand de l’époque, Heinrich Lübke, d’inaugurer le foyer du marin, au cours de sa visite au Cameroun en 1966.

Coopération bilatérale fructueuse
Le consulat d’Allemagne n’existe plus à Douala, puisque les relations liées à la coopération bilatérale, sont gérées par l’ambassade basée à Yaoundé. Coopération fructueuse de nos jours, preuve que le chantier laissé par Magdalene Monnier, a positivement portée ses fruits. Elle a été « une personnalité forte et respectée », indique l’ambassade d’Allemagne dans le communiqué parvenu à notre rédaction.

Allemagne

www.allemagne-tourisme.com)/n

À LA UNE
Retour en haut