International › APA

Politique, sécurité et médias au menu des quotidiens burkinabè

Les quotidiens burkinabè de ce mercredi décortiquent l’actualité nationale marquée par les sujets liés à la sécurité, aux médias, mais aussi à la politique.«Burkina Faso-Ghana : Plusieurs projets intégrateurs en perspectives», affiche le quotidien à capitaux publics Sidwaya, évoquant la visite d’amitié et de travail du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, au Ghana.

Le journal rapporte que le président Kaboré et son homologue ghanéen Nana Akufo-Addo se sont réjouis de l’excellence des relations entre les deux pays.

A ce propos, le journal privé Le Pays informe que le chef de l’Etat burkinabè est allé à Accra en vue de «la consolidation des projets intégrateurs».

Pour sa part, L’Observateur Paalga, le doyen des quotidiens privés burkinabè évoque, la conférence de presse animée, la veille, par les jeunes de l’opposition politique, faisant remarquer qu’à propos de la marche-meeting du 29 septembre prochain, «les jeunes de l’opposition sonnent la mobilisation».

Le même journal aborde la question sécuritaire, notamment dans la région de l’Est, informant qu’un couvre-feu a été instauré pour les engins à deux roues et les tricycles.

La question est évoquée dans ‘’Les News du jour » du quotidien privé Aujourd’hui au Faso, sous ce titre : «Le gouverneur de la région de l’Est prend des mesures restrictives».

Aujourd’hui au Faso consacre sa manchette à la 9e édition du Symposium sur l’audiovisuel et la prévention des risques professionnels de Ouagadougou (SYAPRO) qui a débuté lundi, dans la capitale burkinabè.

Selon le journal, la rencontre de cinq jours se déroule autour du thème : «Quels apports de l’audiovisuel et de la communication aux stratégies de prévention des risques professionnels en Afrique».

A ce sujet, L’Observateur Paalga titre : «Risques professionnels en Afrique : L’audiovisuel comme moyen de prévention».

Quant à Sidwaya, il renseigne que la ministre de la Communication, Porte-parole du gouvernement, Rémis Fulgance Dandjinou, a présidé, hier mardi à Ouagadougou, une conférence publique organisée par son département sous le thème : «Etat de la liberté de presse au Burkina : Comment consolider les acquis ?».


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé