› Eco et Business

Port autonome de Douala: vers le contrôle des marchandises avant l’importation

Le Premier ministre vient de signer un décret portant sur les modalités de mise en uvre du programme d’évaluation de la conformité avant embarquement des marchandises importées au Cameroun

Une grande partie des produits du port autonome de Douala ne respecte pas les normes de qualité en vigueur au Cameroun. Ainsi, le Programme d’évaluation de la conformité avant embarquement (Pecae) mis en uvre par décret du Premier ministre, Philemon Yang, permettra de vérifier la conformité des marchandises, avant leur arrivée sur le territoire camerounais.

Selon le directeur de la certification de l’Agence des normes et de la qualité (Anor), Dr Jean Blaise Mani, «cela évite de courir le risque que des produits à résultats négatifs au test de conformité se retrouvent sur le territoire». La mesure permettra également «une réduction des délais de séjour des marchandises au port de Douala, vu que l’évaluation de celles-ci nécessite un certain temps».

De fait, le Dr Jean Blaise Mani a proposé que l’évaluation de la conformité des marchandises importées s’effectue sur les territoires d’embarquement par les organismes agréés par le ministre en charge de l’évaluation de la conformité.

Par ailleurs, ledit document du Premier ministre camerounais certifie que, les frais d’évaluation de la conformité avant importation sont à la charge de l’exportateur. Ainsi, l’objectif du Pecae est de défendre la santé et la sécurité des clients, l’environnement et moderniser l’offre de service de l’infrastructure qualité au Cameroun.

Une vue aérienne du PAD.
Droits réservés)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut