› Eco et Business

Port de Douala: le Mintrans préconise l’évacuation des produits toxiques

L’opération qui selon le ministre camerounais des Transports, Robert Nkili, doit être bouclée au plus vite, vise à libérer et sécuriser la place portuaire

Le ministre des Transports (Mintrans), Robert Nkili a entamé mercredi, 15 juillet 2015, une visite d’inspection au Port de Douala. Premier constat effectué, la place portuaire regorge de nombreux produits dangereux abandonnés, toutes classes confondues (gaz inflammable plus gaz comprimé, matière toxique, explosive, etc), stockés dans un magasin.

Sur place, le Mintrans a appris que certains de ces produits ont été abandonnés depuis plusieurs années par leurs importateurs. C’est un peu comme avec les containers, sauf qu’ici les matières sont dangereuses. «Ce sont surtout des liquides inflammables» et «certains de ces produits ont dépassé leur date de péremption», a indiqué un responsable de syndicat d’acconiers, cité dans le quotidien national.

Selon le Dg du Port autonome de Douala (Pad), Emmanuel Etoundi Oyono, les importateurs de ces produits doivent être mis à contribution pour leur enlèvement. L’objectif étant de «libérer et de sécuriser» l’espace portuaire. L’opération doit aussi impliquer des administrations comme le ministère en charge des Mines et celui en charge de l’Environnement et de la Protection de la nature. A cet-effet, le ministre des Transports a précisé que pareille opération devra être bouclée au plus vite.

Port autonome de Douala.
Droits réservés)/n

Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé