Personnalités › Success Story

Portrait de Denis Lavagne, manager général et entraîneur de coton sport de Garoua

Il est de retour à la tête du club depuis quelques jours

Les sportifs camerounais gardent un excellent souvenir de cet entraîneur français, calme et parfois effacé qui patronnait le banc de touche de coton sport de Garoua il y a quelques saisons. Avec lui, le club a connu pour la première fois, un changement inoubliable de toute son histoire.

Sur les traces de son père
Denis Lavagne, joueur et entraîneur de football français, est né à Béziers en 1964. Fils de Léonce Lavagne qui fut également un joueur et entraîneur professionnel, Denis a passé plusieurs années dans son pays natal avant de s’envoler vers d’autres horizons. En France, avant de diriger de nombreux centres de formation des jeunes footballeurs, on l’a beaucoup vu sur les bancs de touche des clubs en tant que entraîneur adjoint. De 1983 à 1992, il apporte son expertise à l’olympique Alès, et se retrouve dans l’encadrement technique de Nîmes Olympique l’année suivante. Toujours en tant que coach adjoint, il passe par Bastia avant de rejoindre Valence de 1995 à 1998. La saison suivante (98 – 99), Denis Lavagne est à Béziers, équipe de CFA du championnat français. De 1999 à 2003, il est au centre de formation de Sedan Ardenne, en tant que directeur du centre.

Commence alors une longue carrière sur cette casquette. D’ailleurs, cette nouvelle aventure l’amène à quitter son pays natal, pour côtoyer d’autres pays sur d’autres continents. Il rejoint le Qatar où il est nommé directeur du centre de formation de Qatar Sport en 2004. Il ne passe qu’un an dans ce pays, puisqu’il met ensuite le cap sur le continent asiatique. Là bas, Denis Lavagne est également porté à la tête d’un centre de formation, celui de Chengdu en Chine. 2007 – 2008, c’est au tour du continent africain de l’accueillir, et c’est l’équipe de coton sport de Garoua qui évolue en championnat d’élite one qui le recrute comme manager général et entraîneur du club. Avec les cotonculteurs, il remporte deux titres en championnat, puis deux autres en coupe du Cameroun. Outre ces différentes distinctions, Denis Lavagne reste dans les mémoires des camerounais comme celui qui a permis à coton sport, de se qualifier pour la première fois de son histoire, pour la phase finale de la ligue des champions en 2008. Au moment où on ne s’y attendait pas au vu de ce parcours, le technicien français avait décidé de jeter l’éponge, cédant son fauteuil au franco-ivoirien Alain Ouombléon-Guédou qui avait poursuivi l’aventure africaine avec l’équipe, mais qui quitte le club.

Avec le retour de Denis Lavagne à la tête de coton, les dirigeants espèrent avoir trouver la solution devant permettre au club de redorer son blason, et pourquoi pas, de reconquérir le titre de champion sur le plan national et international. Va-t-il y arriver ? L’expérience est là et il connaît le fonctionnement du club. Les supporters attendent donc de voir le nouveau visage de l’équipe phare du septentrion.

Denis Lavagne
Journalducameroun.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut