Personnalités › Success Story

Portrait: Découvrez Bikarata, l’intello de service de la comédie camerounaise!

Titulaire d’un Master 1 en arts du spectacle et cinématographie, le plus grand rêve de Bikarata est de devenir docteur…

De son vrai nom Menyamd Tchogmo, Benoît Joseph Bikarata est né en 1979 à Mvoua au Cameroun. Tout commence en 1988 alors qu’il était encore élève en classe de cours moyen première année à l’école publique de Batschenga, localité située à 20 km d’Obala en allant vers Mbandjock dans la région du centre. Un monsieur arrive dans notre école et vient proposer une pièce de théâtre pour le 11 février. Le directeur passe dans notre classe pour chercher des comédiens. Je me présente comme candidat. On m’attribut un rôle très comique et je le joue avec aisance. Le 11 février 1988, c’est l’euphorie totale devant la grande foule venue de partout pour la fête de la jeunesse. C’est le début d’une aventure qui commençait ainsi pour celui là qui est aujourd’hui titulaire d’un Master 1 en arts du spectacle et cinématographie à l’Université de Yaoundé I. En 1991 il entre en classe de 6ème au lycée d’Obala où il intègre le club théâtre et se fait très vite remarquer par son génie. Il se voit alors attribuer les premiers rôles. En 1994, Edoudoua arrive au club théâtre et voilà deux hommes qui se rencontrent pour la suite de l’histoire. Edoudoua et moi sommes ensembles. Réussir est notre défi et le travail était notre sacrifice. Déjà au lycée d’Obala, je faisais des sketches dans l’émission Sacré mercredi au poste national et Etincelle sur la FM 94 avec Foly Dirane déclare-t-il.

En 1999, Bikarata fait la rencontre de Pauline Biyong qui lui propose d’écrire une pièce. Avec une équipe, il produit Mon laissez-passer sur le sida sous sa coordination. La pièce est tournée en version audio et vidéo. Elle est diffusée à la CRTV et sur d’autres chaines internationales. Un grand succès. En 2002, il commence une autre aventure avec Canal2 et une équipe de quatre personnes (Mbatam, Nivakine, Edoudoua et Bikarata) qu’ils ont appelé Coup de balai. On tourne des sketches gratuitement et en 2003 c’est le succès total. Toute l’Afrique bouge avec Coup de Balai. Nous sommes diffusés partout. Edoudoua et moi formons un duo de choc. Nous sommes présents dans tous les événements. Acteur de plusieurs séries et courts métrages diffusés sur des chaînes nationales et internationales, Bikarata est aussi scénariste et réalisateur de plusieurs séries telles que Temps mort, Un coup, Prise d’otage, Les profiteurs, Halte à la tuberculose.

Bikarata
Journalducameroun.com)/n

Comme projet, il ambitionne de présenter au public tous les films qu’il a produits. Il envisage d’ailleurs de présenter très bientôt un spectacle en one man show à guichet fermé et si tout se passe bien, répondre aux sollicitations extérieures (Europe et Canada). Je compte aussi poursuivre mes études car mon rêve c’est d’être un docteur dans ce pays. Lauréat de canal d’Or meilleur sitcom en 2004, le magazine français Express International le classe parmi les 25 qui font bouger le Cameroun. J’ai un seul rêve, devenir une icône de ce continent en matière d’humour et du cinéma. Je vais présenter tres haut l’image du Cameroun. C’est un défi pour moi. J’ai mal de voir les jeunes se jeter dans la drogue et l’alcool. Ils doivent savoir que la vie est un combat et il faut être fort pour survivre. A la question de savoir si le métier nourrit son homme, Bikarata répond qu’ il peut bien nourrir son homme si tout le monde le prend au sérieux. Mon premier cachet dans le métier était 1000 francs au cours d’un mariage et c’est un grand animateur qui m’avait emmené. Aujourd’hui, je ne travaille pas dans un bureau, je vis de l’art. Je nourris ma famille, je fais mes projets et autres avec les revenus de mes prestations artistiques. A 31 ans, Bikarata est encore célibataire.

Bikarata
Journalducameroun.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut