Activités institutionnelles › Yellow Card

Pourquoi les Camerounais devraient adopter l’usage du bitcoin contre la monnaie locale

camerounais bitcoin

L’utilisation du bitcoin prend de l’ampleur sur le marché camerounais car beaucoup commencent à acheter du bitcoin et à échanger du XAF celui-ci. Alors que certains Camerounais doutent encore de la place du bitcoin dans l’écosystème international, il convient de mentionner que selon la plupart des futurologues de la finance, les crypto-monnaies remplaceront 25% des actifs fiduciaires d’ici 2030. Cette prédiction financière sur l’avenir de la monnaie fiduciaire faite en 2018 a ensuite été revisitée par  Morgan Creek Capital Management et ses analystes, qui ont également déclaré que la monnaie fiduciaire serait entièrement remplacée par des crypto-monnaies à l’avenir. Les passionnés de crypto et les investisseurs qui ont été témoins du format décentralisé institué par la technologie de la chaîne de blocs leur permettant d’avoir le contrôle total de leur argent s’accordent tous à dire que l’avenir de l’argent est dans la crypto-monnaie.

De la monnaie-marchandise à la monnaie de crédit, en passant par la monnaie métallique et la monnaie fiduciaire, puis les crypto-monnaies, il est clair que la monnaie est restée en constante mutation. Nous devrions donc adopter le bitcoin plutôt que la monnaie fiduciaire pour l’une ou toutes les raisons suivantes.

 

Le Bitcoin comme creuset de transparence financière et de décentralisation

Le bitcoin a un avantage sur toute monnaie fiduciaire compte tenu de son système décentralisé et de la transparence qui font partie intégrante de son utilisation. En d’autres termes, le XAF est réglementé par un système centralisé sous le contrôle de la Banque des États d’Afrique centrale (BEAC). Cela signifie que les liquidités dans toutes les économies de la sous-région de CEMAC sont déterminées par les institutions bancaires. L’impact direct sur les économies est qu’aucune ne pourrait échapper aux effets d’une récession économique . En termes simples, les institutions financières connaîtront la faillite s’il y a un déclin des activités économiques.

Au contraire, si nous achetons du bitcoin et utilisons des crypto-monnaies, nous contournerons ces inconvénients étant donné que le système par lequel le bitcoin fonctionne est très décentralisé, faisant des propriétaires de bitcoin des contrôleurs absolus de leurs finances à tout moment. Il va sans dire qu’il ne sert à rien de posséder des milliards de monnaie fiduciaire stockés dans les banques, tandis que vous ne pouvez pas les utiliser à tout moment souhaité, sans au préalable informer les banques à qui vous confiez cet argent. Au contraire, posséder des bitcoins vous permet de transférer ou d’utiliser des milliards de XAF dans n’importe quel pays du monde au moment de votre convenance.

De plus, le système sur lequel le bitcoin est construit offre la possibilité d’une gestion transparente des fonds publics. Si tous les Camerounais utilisaient le bitcoin, les problèmes de détournement de fonds publics seraient résolus automatiquement. Outre le détournement de fonds, tous les citoyens auront la possibilité de vérifier la gestion des fonds publics grâce à la technologie de chaîne des blocs sur laquelle le bitcoin fonctionne. Par exemple, il sera possible de calculer tous les revenus tirés des paiements d’impôts ou de droits de douane. Avec la monnaie fiduciaire, de tels contrôles ne sont  et ne seront jamais possibles. En tant que tels, les principes de responsabilité qui sont censés caractériser toute action publique restent un concept qui ne peut être testé et prouvé avec l’utilisation de la monnaie fiduciaire.

Bitcoin: Passerelle vers des services moins chers et l’élimination des tiers.

Si nous menons une enquête aléatoire pour étudier les inconvénients du système financier traditionnel, la plupart des répondants se plaindront des taux élevés qu’ils doivent encourir lorsqu’ils effectuent des transactions financières. Au sein

d’une même institution et d’un même pays, les banques et les agences de transfert d’argent imposent des frais de transaction qui varient d’une transaction à l’autre. Les taux sont encore plus élevés pour les transactions internationales. Les parents qui ont des enfants boursiers à l’étranger se plaignent plus des taux de transactions que des transactions elles-mêmes.

C’est la même expérience vécue par ceux qui doivent acheter des articles hors de leur pays. Les institutions financières ne cesseront jamais de facturer les transactions parce qu’elles sont à la recherche de profits. Cela ne signifie qu’une chose, plus ils font de transactions, plus ils ont de profits.

Les transactions bitcoin offrent des taux relativement moins chers que d’autres services de transfert comme PayPal  et Western Union, pour n’en nommer que quelques-uns. Par conséquent, il n’est pas exagéré de dire que les transactions avec bitcoin sont moins chères et bénéfiques pour les utilisateurs.

Enfin, l’utilisation du bitcoin facilite les transactions d’échange entre deux parties. Contrairement aux méthodes de paiement traditionnelles, les coûts sont réduits car aucun « intermédiaire » n’est impliqué. L’élimination du tiers résout également le problème du gaspillage de temps et des obstacles géographiques souvent rencontrés avec différentes agences impliquées dans le transfert d’argent.

 

L’avenir de la finance est dans la crypto-monnaie. Au fur et à mesure que beaucoup s’alignent sur cette réalité, l’utilisation du bitcoin  semble être un long voyage à ne pas manquer. Au Cameroun, Yellow Card vous offre la possibilité non seulement d’acheter et de vendre des bitcoins à des prix et des taux minimaux, mais aussi d’apprendre tout ce qui concerne la crypto-monnaie  en général. L’État du Salvador se distingue comme le premier pays à adopter le bitcoin comme monnaie, Microsoft Corporation accepte les paiements en bitcoin, les hôtels célèbres acceptent également les réservations effectuées avec bitcoin. En Afrique, des entreprises comme  Yellow Card  offrent des services basés sur la crypto-monnaie qui embauche de manière directe et indirecte beaucoup de jeunes en Afrique et à l’étranger. Beaucoup ont qualifié l’Afrique d’avenir du monde et ont décrit le Cameroun comme l’Afrique en miniature. Ainsi, les Camerounais ne peuvent pas s’inscrire en marge des évolutions actuelles observées dans  la technologie financière. Par conséquent,si vous résidez au Cameroun ou  vous êtes Camerounais,  faites le bon choix, celui de rejoindre l’espace de la crypto-monnaie.

Commencez avec la Crypto monnaie

 


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé