Opinions › Tribune

Pourquoi si peu de places pour l’Afrique au mondial de football ?

Antony PLA, journaliste

Comment peut-on expliquer cette inégalité? 54 nations africaines pour 5 qualifiés au Mondial. Si l’on compare, l’Amérique du Sud (Conmebol) compte 10 nations pour 5 qualifiés. L’Europe en compte 13. Nous n’avons que 5 qualifiés et c’est pourquoi nous avons ce 3e tour avec des barrages en mode aller-retour. 

Le football est né en Europe pour ensuite devenir populaire dans le monde entier. L’Afrique a sa propre histoire. L’histoire du continent peut (en partie) expliquer cette injustice. N’oublions pas que la CAF (Confédération Africaine de Football) a vu le jour en 1957. Beaucoup de pays ont été indépendants seulement dans les années 60. Dans ce contexte, il fallait d’abord implémenter notre sport au niveau local avant de pouvoir songer au niveau international. Sauf que nous ne sommes plus dans les années 60 !!!!!

La première participation d’une équipe africaine au mondial remonte à 1934. C’était l’Égypte. A l’époque, les participations se faisaient sur invitation. Mais entre 1934 et 1970, nous n’avons eu aucun représentant. Durant cette période, nous avons eu un boycott. En 1958, le Soudan a préféré déclarer forfait par solidarité aux pays arabes plutôt que d’aller affronter Israël en qualifications. En 1962, le Maroc a manqué de peu la qualification se faisant éliminer par l’Espagne. 

Et en 1966, c’est la CAF qui a décidé de boycotter la Coupe du Monde pour protester. Il n’y avait qu’une seule place pour la Coupe du Monde en Angleterre à répartir entre l’Afrique, l’Asie et l’Océanie soit un seul ticket pour un tiers des équipes engagées dans les éliminatoires. Sous l’impulsion de Kwame Nkrumah, le président ghanéen, la colère sera entendue puisqu’en 1970, l’Afrique obtient une place directe en phase finale de la Coupe du Monde.

De 1970 à 1982, l’Afrique n’a droit qu’à un seul représentant sur les 16 pays qualifiés en Coupe du Monde. En 1982, la compétition se joue à 24 et les équipes africaines ont droit à un 2e représentant puis un 3e en 1994 car le Cameroun avait émerveillé le monde en 1990. 

Quand nous sommes passés à 32 équipes, le continent a bénéficié d’un 5e représentant. Nous en avions 6 en 2010 avec l’Afrique du Sud qualifiée comme pays organisateur. Jamais une nation de notre cher continent est parvenue à franchir le stade des quarts de finale. 

Les évolutions se font sur les décisions de la FIFA où, comme en politique et géopolitique mondiale, tout dépend des rapports de force entre les fédérations et les alliances qui se développent. N’oublions pas non plus que ceux qui sont en bonne position veulent garder leur avantage et que les puissances gouvernantes du football mondial sont en Europe et en Amérique du Sud. Le spectacle qu’est le Football (car n’oubliez pas que c’est d’abord un spectacle comme quand un chanteur ou comédien monte sur scène) rapporte énormément d’argent. Dans notre monde les riches deviennent plus riches et les pauvres deviennent plus pauvres. Le Football est un reflet du monde. 

En 2026, la Coupe du Monde conjointement organisée par les Etats-Unis, le Mexique et le Canada verra 48 équipes. Nous aurons 9 nations africaines qualifiées. En progrès? Pas forcément… l’Europe passera de 13 à 16 représentants.

Antony PLA, journaliste


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé