› Société

Pratique d’homosexualité : deux Camerounais expulsés de Centrafrique

Deux Camerounais indésirables en RCA pour homosexualité
Ville de Bangui

Les autorités centrafricaines ont décidé de mettre les deux jeunes hommes hors des frontières centrafricaines pour cette raison et pour d’autres.

 

La décision émane du ministre de l’Intérieure et de la Sécurité publique de la République centrafricaine, Michèle Nicaise Nassin. Elle est contenue dans un arrêté en date du 5 septembre 2022, portant expulsion du territoire centrafricain des ressortissants étrangers.

En effet, l’acte du ministériel pris sur proposition du directeur général de la police centrafricaine cible les deux Camerounais en ces termes : « Il est ordonné l’expulsion du territoire de la République centrafricaine, les nommés Eyong Tanyi Oscar et Bongo Sébastien âgés respectivement de 35 et 33 ans, de nationalité camerounaise », peut-on lire sur la copie du document en circulation.

Comme motifs de leur expulsion l’arrêté la « moralité douteuse », la « pratique d’homosexualité » et « atteinte aux mœurs ».  Au regard de ces motifs, « l’accès et le séjour en République centrafricaine leur sont strictement interdits », martèle l’arrêté. Pour l’exécution de la décision, le ministre interpelle les directeurs généraux de la gendarmerie et de la police.

L’exécution de cette décision qui pourrait exposer les concernés à la rigueur de la loi en terre camerounaise, au cas où leur homosexualité est prouvée. Le Cameroun a adopté une législation contre la pratique de l’homosexuelle, tout comme son voisin la Centrafrique.


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé