Sport › Football

Premier league: Les Camerounais, sujets de la Reine sont prêts

Sébastien Bassong Nguena, Alexandre Song Bilong, Benoit Assou-Ekotto et George Elokobi

Alexandre Song Bilong, 23 ans, Arsenal doit s’assagir pour améliorer son aura
En décidant de ne pas disputer le match du Mondial: Cameroun-Pays-Bas, à seulement quelques minutes du début de la rencontre, après s’être régulièrement échauffé, sans le moindre pépin physique, Alexandre Song Bilong ne savait pas qu’il venait de donner des arguments supplémentaires à ses détracteurs, pour qu’il l’écarte des Lions. Sa lutte de leadership, inutile et permanente, avec Samuel Eto’o le capitaine des Lions a poussé le staff technique (et administratif?) du Cameroun de se passer de lui pour le match amical face à la Pologne. Mais pour combien de temps, la sélection camerounaise continuera-t-elle de se priver de celui qui était considéré comme son dépositaire du jeu? Depuis la Can ghanéenne, le volume de jeu du Gunners a fait de lui l’un des joueurs clés des Lions indomptables. A Arsenal, comme chez les Lions, le joueur formé à Bastia, récupère de nombreux ballons et les redistribue généralement bien. Très bien coté avant la Coupe du monde, Luis Fernandez, dans le magazine France Football indiquait : Qu’il est l’un des meilleurs joueurs du monde à son poste. Mais son éclipse sur la scène internationale va certainement lui faire perdre son aura. A moins que ses prestations, avec Arsenal, en championnat et surtout en Ligue des champions ne viennent mettre la pression au futur staff des Lions indomptables, qui pourra retrouver un Alexandre Song Bilong, peut être assagi.

Benoit Assou-Ekotto, 26 ans, Tottenham doit s’affirmer en Ligue des champions
La vivacité des attaquants polonais a quelques fois mis en difficulté Benoit Assou-Ekotto, mercredi dernier contre la Pologne. Et comme à son habitude, le latéral gauche camerounais de Tottenham est resté serein, aidé en cela par le bon jeu en couverture de ses coéquipiers. Une complémentarité qui lui a permis lui même de réaliser quelques sauvetages défensifs dans l’axe, lors des duels aériens et au sol. Démontrant de ce fait toute sa maturité tactique. Né en France de père camerounais et de mère française, le jeune Benoit Assou-Ekotto a vite fait son choix pour le Cameroun. Il a notamment disputé le tournoi des « Quatre Nations » avec la sélection des A’ du Cameroun en mai 2003, au Nigeria. Formé à la Gaillette, le centre technique de Lens, il y passe douze ans avant de filer à l’anglaise en signant chez les Spurs de Tottenham. Après une première saison d’adaptation 2006/2007, où il dispute 15 matches, il se blesse grièvement au genou, à la veille de la saison 2007/2008. Revenu à son meilleur niveau, il participe à 29 matches en 2009. Ce qui lui ouvrira les portes des « Grands Lions », lors d’un match amical contre la Guinée. Mais, de nouveau blessé en décembre 2009, il manquera la Can angolaise, avant de se rattraper à la Coupe du monde Sud Africaine. Cette saison avec les Spurs, il découvrira la prestigieuse Ligue des champions.

Sébastien Bassong Nguena, 24 ans, Tottenham doit s’aguerrir en Ligue des champions
L’une des plus belles performances du Cameroun face à la Pologne (3-0), mercredi dernier en match amical, est à mette au crédit de Sébastien Bassong Nguena, le défenseur axial gauche de Tottenham. Grâce à sa puissance physique, il a su mettre à rude épreuve les attaquants polonais. Titulaire lors de sa première saison chez les Spurs, il a disputé 28 matches de Premier League. En marquant dès son premier match face à Liverpool, l’ancien joueur de Newcastle et de Metz a suffisamment gagné en confiance. Si, à la fin de la saison, Tottenham a terminé au quatrième rang du classement, synonyme d’une qualification pour le tour préliminaire de la Ligue des champions, il le doit en partie à son véloce défenseur Franco-camerounais. Né en France le 9 juillet 1986 de parents camerounais, Sébastien Bassong a d’abord évolué en équipe Espoir de France, avant de choisir la nationalité sportive du Cameroun. Bénéficiant des nouveaux statuts de la Fifa au sujet des binationaux, il a endossé fièrement le vert-rouge-jaune pour la premier fois en août 2009 face à l’Autriche, en match amical. Mais contre toute attende, il loupera la Can, a cause des choix de Paul Le Guen. L’ancien sélectionneur du Cameroun le convoquera néanmoins pour la Coupe du monde Sud africaine.

George Elokobi Nganyuo, 24 ans, Wolverhampton doit continuer à s’affirmer au haut niveau
Pour tous ceux qui doutaient pendant d’intersaison 2009/2010 de sa capacité de s’adapter au plus haut niveau, à cause de son manque d’expérience, George Elokobi répondait: Je suis prêt pour la Premier League. J’ai fait mes preuves dans toutes les divisions inférieures. Je suis confiant que je pourrais faire mon chemin en Premiership. Nous allons travailler extrêmement dur pour nous assurer de faire une bonne saison. Tout le monde est orienté vers ce but et nous allons confondre les sceptiques. Nous ne sommes pas là uniquement pour le show. Nous sommes ici pour terminer le plus haut possible dans le classement. Qu’importe si à la fin Wolverhampton a terminé au 15ème rang du classement, George Elokobi, son véloce latéral gauche, en participant à 19 matches, a contribué au maintien de son club en Premier League. Ce qui était l’objectif principal. L’histoire de George Elokobi est celui d’un footballeur qui a connu une ascension fulgurante. Il y a trois ans, il évoluait encore dans la modeste formation amateur de Dulwich Hamlet, avant d’être transféré à Colchester United. Prêté à Chester City, il ne mettra pas long. De retour à Colchester United, il contribuera à la remontée du club en troisième division, avant d`être repéré en 2008 par les dirigeants de Wolverhampton, alors en deuxième division. Supervisé un temps par Paul Le Guen, la saison dernière, il n’eut pas la chance de connaitre sa première présélection chez les Lions indomptables.

Sébastien Bassong Nguena
topicsbase.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut