Sport › Football

Premières décisions après le décès d’Albert Ebosse

La Fédération algérienne de football a décidé d’octroyer une indemnité de 100.000 dollars à la famille du footballeur camerounais tué samedi. Les matches du 29 et 30 août prochains sont suspendus

Au lendemain du décès du footballeur camerounais de la Jeunesse Sportive de Kabylie, Albert Ebosse Bodjongo, tué samedi, 23 août, à Tizi Ouzou après avoir reçu un projectile sur la tête, la Fédération algérienne de football (FAF) a publié un communiqué détaillant les premières mesures prises après ce dramatique incident.

«L’ensemble des matches des championnats des ligues professionnel et amateur toutes catégories confondues, programmés sur l’ensemble du territoire national pour le weekend du 29 et 30 août sont suspendus et différés à une date ultérieure, ceci en signe d’hommage au joueur Albert Ebossé tragiquement décédé et également en protestation aux agissements irresponsables de certains énergumènes et hooligans qui entretiennent la violence dans les stades et qui a atteint des proportions inacceptables», écrit le président de la Fédération, Mohamed Raouraoua et les membres du bureau fédéral de la FAF.

Par ailleurs, informent ces responsables, «La FAF, la LFP et la JSK (Jeunesse sportive de Kabylie, ndlr) ont décidé d’octroyer une indemnité d’un montant de dix millions de dinars ( 100 000 dollars : 49,4 millions de F CFA, ndlr) à la famille du défunt. Par ailleurs, il a été décidé d’un commun accord avec la JS Kabylie, que tous les salaires du joueur décédé seront intégralement versés à sa famille jusqu’à expiration de son contrat avec la JSK, assure la FAF.

Ces mesures seront suivies de sanctions: «La FAF, le bureau fédéral et les membres de son assemblée générale étudieront prochainement d’autres mesures plus coercitives qui peuvent entraîner l’exclusion du club fautif de toute compétition». Il s’agit dans ce cas de JS Kabylie en sa qualité de club-hôte, responsable de l’organisation des matchs, qui accueillait l’USM d’Alger (USMA).

La Ligue de football professionnel (LFP) qui gère les championnats professionnels en Algérie a annoncé également des premières mesures. Son président Mahfoud Kerbadj qui était déçu, et abattu après avoir appris la nouvelle, alors qu’il était au stade en compagnie du nouveau sélectionneur des Fennecs, Christian Gourcuff, a décidé de procéder à la fermeture du stade du 1er Novembre de Tizi- Ouzou et ce jusqu’à nouvel ordre. Un communiqué de la Ligue a confirmé cette décision et annoncé la tenue d’une réunion extraordinaire du Conseil d’administration de la LFP ce lundi 25 août. Des dirigeants de la JS Kabylie et les officiels du match seront auditionnés par la Commission de discipline ce 25 août.

Tous les salaires du joueur décédé seront intégralement versés à sa famille jusqu’à expiration de son contrat avec la JSK
mirror.co.uk)/n

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé