Société › Société

Préparatifs du 8 mars à Yaoundé: Les bonnes affaires des coiffeuses!

A quelques heures de la journée à elles dédiée, chacune en fonction de son rang social tient à être la plus belle pour l’occasion

Marché Mokolo de Yaoundé il est 15h ce mercredi 06 mars 2013. Le marché est censé être fermé en raison du nettoyage hebdomadaire institué par la communauté urbaine. Mais aujourd’hui, sur l’axe principal du marché, des coiffeuses ambulantes ce sont installées avec leurs clientes sur les vérandas des boutiques fermées. Ici on se fait tout type de tresses, passes mèches, passes laisses, greffe, rasta, torsadé…comme la fête c’est vendredi, je ne pouvais ne pas venir « pointer » aujourd’hui même comme le marché est fermé, affirme Honorine. Cette tresseuse souvent installée dans le marché nous confie avoir coiffé près de 15 femmes depuis le matin. A côté d’elle, un banc sur lequel 5 autres clientes attendent patiemment que leur tour arrive. je préfère venir attendre ici comme ça et repartir avec une belle coiffure, au lieu d’aller où c’est moins saturé et être mal coiffé, déclare une des femmes sur le banc d’attente. Ici, il faut débourser à partir de 2000 fcfa pour se faire coiffer.

Plus loin dans le marché, dans un salon de coiffure spécialisé dans le tissage de greffe, la coiffeuse principale et son apprenti sont débordées. Malgré son état (elle est enceinte), elle dit être à sa 20ème tête depuis 8 h qu’elle a ouvert. Toutes ces femmes que vous voyez viennent sur rendez-vous, parce que si ce n’étais pas le cas ce serait grave. C’est comme ça que je fonctionne depuis le début de la semaine, ajoute-elle. Ici la coiffure prisée est la « garçonnière ». C’est une coupe de greffe tissée avec des mèches assez courtes. La majorité des clientes qui l’ont choisi, évoquent la chaleur qui règne dans la capitale ces jours. Il y en a aussi un bon nombre qui ont opté pour une coiffure avec la mèche brésilienne ou indienne. Les prix de la main d’ uvre varient entre 2000 et 10.000 fcfa. « Les poseuses d’ongles » font aussi de bonnes affaires en cette veille de la célébration de la journée internationale de la femme. Elles accostent les clientes au passage. Pose américaine, french manucure, vernis multicolore. Tout y passe. Une fois la manucure terminée, elle essaie de vous convaincre de poser des cils artificiels. Ceux-ci sont de couleurs et tailles différentes. Moi j’ai choisi des cils bleus pour pouvoir assortir avec mon « kaba » qui est de la même couleur, explique Marianne dont le regard a été rehaussé par de longs cils bleus. Dans les entreprises et autres services et ministères, les préparatifs sont différents. Ici on a multiplié les réunions, organisé des activités tels que des rencontres sportives, des tables rondes, des conférences débats sur le thème l’édition, sans compter les participations financières pour les buffets d’après le défilé. Pour cette 28ème édition de la journée internationale de la femme, le thème choisi au Cameroun est: élimination et prévention de toute forme de violence à l’égard des femmes et des jeunes filles.

Des coiffeuses à l’oeuvre…

Journalducameroun.com)/n

À LA UNE
Retour en haut