› Eco et Business

Près de 2000 riverains menacés par la construction du barrage de Natchigal

L’estimation est venue de la commission d’évaluation, mise sur pied par les autorités camerounaises, dont les études permettront de préparer le décret d’indemnisation des populations concernées

La construction du barrage hydroélectrique de Natchigal dans la région du Centre sur le fleuve Sanaga pourrait avoir un impact sur la vie de près de 2000 riverains qui pourraient être contraints de s’éloigner de ce barrage qui devrait produire 420 Mégawats (MW).

Il s’agit là, d’une estimation faite par la Commission d’évaluation mise sur pied par les autorités, et dont les études serviront à la préparation du décret de classement et d’indemnisation des populations concernées.

En effet, 900 personnes affectées ont été recensées. Parmi elle, 200 seront touchées dès 2017, cinq ménages avec 19 personnes seront déplacés tandis que les déplacements économiques concerneront 856 cultivateurs, 117 pêcheurs et 83 mareyeuses.

Les surfaces cultivées impactées sont de 142 hectares (ha) pour la zone de barrage et de 120 ha pour ligne haute tension.

Pour mettre en uvre le barrage hydroélectrique de Nachtigal, une société anonyme de droit camerounais baptisée «Natchigal Hydro Power Company» (NHPC), a été créée le 7 juillet 2016.

Son capital est détenu à hauteur de 40 pour cent par Electricité de France, (EDF) International, 30 pour cent par l’Etat du Cameroun et 30 pour cent par la Société financière internationale (SFI).

La NHPC sera en charge de la construction de l’aménagement hydroélectrique, la dématérialisation des lignes hautes tensions d’évacuation d’énergie et de l’exploitation du barrage pendant 35 ans.

La mise en service de la première machine est prévue au premier semestre 2020 et celle de l’ensemble de l’infrastructure devrait intervenir au premier semestre 2021 pour plus de 600 milliards de FCFA d’investissement.

Photo d’illustration
Droits réservés)/n


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé