› Eco et Business

Près de 6 milliards de F CFA de pertes pour la Sonara

En cause: les problèmes de congestion au Port de Douala. L’annonce a été faite à l’issue des travaux du Comité de pilotage et de suivi du projet de construction d’un pipeline long de 355 Km

La Société nationale de raffinage (SONARA), l’unique raffinerie du Cameroun, a accusé un manque à gagner de 6 milliards de francs CFA en mois de mars à cause des problèmes de congestion du Port de Douala. L’annonce a été faite à l’issue des travaux du Comité de pilotage et de suivi du projet de construction d’un pipeline long de 355 Km, en vue de la distribution des produits pétroliers au Cameroun.

Le ministre de l’Eau et de l’Energie Basile Atangana Kouna a indiqué que cette situation remet au goût du jour l’importance de la construction de l’oléoduc, dont le premier tronçon s’étirera sur 110 km entre la ville pétrolière de Limbé dans le Sud-ouest et Douala, la capitale économique dans le Littoral.

Le deuxième tronçon s’étendra sur 70 km entre Douala et Edéa, tandis que le 3ème tronçon, long de 175 km, ralliera Yaoundé, la capitale du pays, à partir d’Edéa.

D’un montant total de 218 milliards de francs CFA, ce pipeline devrait non seulement permettre de se départir des aléas tels que la congestion de l’espace portuaire, mais aussi et surtout de réduire considérablement les coûts des transport des produits pétroliers.

Ainsi, la SONARA pourra engranger « un gain tarifaire de l’ordre de 46 pour cent sur le fret maritime entre Limbé et Douala ; de 24 pour cent sur le transport moyen par route et chemin de fer », révèle-t-on au sein du Comité de pilotage.


Droits réservés)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut