Culture › Musique

Présentation de la compilation de musiques camerounaises «Un taxi pour Yaoundé»

Il a eu lieu ce 29 juin au CCF de Yaoundé et était précédé d’une conférence de presse

A Yaoundé, environ 90% des habitant se déplacent en taxi pour rallier un point de la ville à un autre. Tout le monde a déjà fait l’expérience plus ou moins heureuse d’emprunter un taxi dans la capitale camerounaise Yaoundé. On sait que sont des taxis de ramassage. Très rapidement l’on peut se retrouver à six à l’intérieur au lieu de cinq. Sur certains axes et direction de la ville, le chargement (hommes et marchandises) du véhicule défie toutes les lois de la physique. C’est pratique dans certaines conditions, c’est extraordinaire pour les touristes et autres personnes de passage à Yaoundé. L’on pourrait penser que c’est cet émerveillement qui a motivé la production de cette compilation de musiques sous le titre «Un taxi pour Yaoundé».

L’ uvre produite sous la houlette de Vladimir Cagniolari regroupe 22 artistes. Il est producteur et animateur de l’émission L’Afrique enchantée sur France Inter Elle raconte la ville à travers les différents rythmes camerounais que sont Bikutsi, Hip-Hop, l’Assiko, le Makossa et plus. Cet ensemble est panorama des musiques actuelles du Cameroun. Editée grâce au concours du CCF de Yaoundé, elle sera distribuée gratuitement aux radios francophones du monde, le but étant de permettre une grande visibilité de la scène musicale camerounaise. A cet effet, le Centre organise ce mardi 29 juin, une conférence de presse suivie d’un concert de présentation.


À LA UNE
Retour en haut