› Sport

Présidence de l’Acnoa : le TAS donne raison à Kalkaba Malboum

L’institution a récemment rendu son verdict. L’élection controversée de l’Acnoa a été annulée.

Le Camerounais Kalkaba Malboum a eu gain de cause dans l’affaire qui l’opposait à l’Association des comités nationaux olympiques d’Afrique (Acnoa), portée au Tribunal arbitral du sport (Tas) de Lausanne par ses soins. L’information est contenue dans une correspondance signée du président par intérim de l’organisation panafricaine l’algérien Mustapha Berraf, adressée ce 28 mai aux membres du comité exécutif dudit organe.

Le président par intérim de l’Acnoa informe les membres du comité exécutif que le Tas a annulé l’élection querellée de Djibouti, et que de nouvelles élections ouvertes à tous seront organisées pour le poste concerné. Le Tas a également décidé que les sanctions contre Kalkaba Malboum doivent être annulées, et l’Acnoa est condamnée à lui reverser la somme de 8000 francs suisses (environ 4,5 millions de francs Cfa), pour compenser les dépenses engagées au cours du procès.

La décision du Tas vient ainsi mettre fin à près de 12 mois de bataille juridique entre le camerounais et l’Acnoa. En rappel, la candidature de Kalkaba Malboum pour le poste de président de l’Acnoa avait été suspendue, au motif que les autorités camerounaises lui avaient apporté leur soutien; ce qui serait contraire aux règles électorales de l’Acnoa. Cette suspension avait permis à son rival, le Général ivoirien Lassana Palenfo, d’être réélu pour un 4e mandat, avant de voir sa victoire contestée par une partie des délégués, en novembre 2017 à Prague.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé