Sport › Football

Le président de la Caf Ahmad Ahmad serait attendu au Cameroun au mois d’août

L’information a été publiée par le quotidien Le jour dans son édition de ce 28 juillet 2017.

Le quotidien Le jour a annoncé ce jour, l’arrivée prochaine du président de la Caf au Cameroun à l’invitation du chef de l’Etat Paul Biya. Cette visite devrait intervenir à la mi-août, soit un mois avant le passage de la mission d’inspection de la Caf, censée contrôler les infrastructures du pays en vue de s’assurer de la conformité des infrastructures pour l’accueil de la Coupe d’Afrique des Nations de 2019 prévue au Cameroun.

Cette visite interviendrait dans un contexte où de nombreuses incertitudes planent sur l’organisation de la Can 2019 par le Cameroun. Il y a quelques semaines encore, le ministre des Sports Bidoung Mpkatt tentait de rassurer l’opinion publique sur la capacité de notre pays à organiser la Can à 16 équipes, malgré le retard observé et décrié par de nombreux acteurs du sport à l’instar de l’ancien international Patrick Mboma.

Seulement quelques temps après, la Caf décidait de faire passer la compétition de 16 à 24 équipes. Une décision prise à l’issue d’un symposium sur la relance du football africain organisé par la Caf du 19 au 21 juillet dernier. A la fin de cette rencontre, le président Ahmad Ahmad avait fait une déclaration plutôt sentencieuse : « Je serai intransigeant sur le standard de la Can, soit le pays y répond, soit il ne l’organise pas ».Pour sa part, Tombi à Roko, le président de la Fecafoot, a affirmé que le Cameroun serait prêt à organiser une Can à 24.

Le jour pense que « Paul Biya veut normaliser les relations avec une institution sur laquelle pèse de lourds soupçons de vendetta contre son pays », qui a toujours soutenu l’ancien président Issa Hayatou.

Pendant ce temps, l’Algérie et le Maroc maintiennent être prêts à suppléer le Cameroun pour cette organisation en cas de désistement. Le président réélu de la fédération marocaine de football, par ailleurs nouveau 3e vice-président de la Caf, Fouzi Lekja, l’a encore rappelé lors de son investiture ce 27 juillet.

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé