Présidentielle 2018 › Cabral Libii

Présidentielle 2018 : Cabral Libii adresse une lettre ouverte à Paul Biya

Cabral Libii devant un édifice public en Belgique. (c) Droits réservés.

Le candidat du parti Univers a publié une lettre ouverte au président de la République du Cameroun, en séjour en Chine dans le cadre du 3ème sommet du Forum de Coopération Chine-Afrique (Focac).

La correspondance a été postée sur la page Facebook de Cabral Libii ce jeudi 06 septembre 2018. Elle apparaît juste au lendemain de la signature des accords économiques entre les Chefs d’Etat chinois et camerounais. En substance, Cabral Libii ressort plusieurs aspects relatifs au niveau d’endettement du Cameroun tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Une situation qu’il illustre en ces termes : « D’après la dernière note de conjoncture de la dette de la Caisse Autonome d’Amortissement (CAA) publiée le 31 août 2018, le Cameroun est endetté à hauteur de 6527 milliards représentant 32% du PIB (produit intérieur brut) dont une hausse de 1108 milliards de francs CFA par rapport à la même période l’année dernière, où celle-ci était de l’ordre de 5 419 milliards de francs CFA, soit 28% du PIB », développe le candidat. Une tendance à l’endettement qui, selon lui, est « extrêmement préoccupante ».

Par ailleurs, le candidat du parti Univers à la présidentielle 2018, a également évoqué des échecs du gouvernement camerounais dans le secteur de l’hydro-électrique, les financements extérieurs, l’épargne locale, les investissements directs étrangers, etc.

Persuadé d’accéder à la magistrature suprême à l’issue de l’élection du 7 octobre prochain, Cabral Libii dit pouvoir remédier à cette situation en procédant entre autres au lancement de sociétés publiques à fort potentiel marchand et à l’ouverture du capital d’une cinquantaine d’entreprises publiques et de projets à l’épargne locale camerounaise, à un audit détaillé de la dette publique extérieure du Cameroun.



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé