Présidentielle 2018 › Ndifor Afanwi

Cameroun : ce que Frankline Ndifor Afanwi a promis aux populations de l’Ouest

Le candidat du Mouvement citoyen national camerounais (MCNC) était en tournée la semaine dernière dans la région de l’Ouest. Il a tenu une série de meetings de pré-campagne.

Comme d’autres candidats à la présidentielle, Frankline Ndifor Afanwi a commencé à laisser ses marques sur le terrain avant le 24 septembre, date du début officiel de la campagne électorale. Le pasteur candidat a fait une descente la semaine dernière dans la région de l’Ouest. Il s’est notamment rendu dans les Hauts-plateaux pour échanger avec les électeurs.

«Je suis candidat grâce à l’appel de Dieu. J’ai une mission envers mon pays le Cameroun», a indiqué le pasteur aux populations de Bafang venues nombreuses découvrir le candidat. Aux électeurs de l’Ouest, le candidat du MCNC a promis de mettre fin à la corruption en rééduquant l’ensemble des camerounais. Pour le prophète, le véritable pouvoir est impulsé par le Seigneur. Ainsi, il entend s’en inspirer pour booster le développement du Cameroun en réduisant la corruption.

Sa tournée à l’Ouest s’est poursuivie dans la ville de Dshang, le vendredi 31 août puis à Bafoussam et Badjoun le samedi 1er septembre. Pour la première fois, celui qui se lance à la conquête du Palais d’Etoudi a pu se dévoiler et communier avec ses potentiels électeurs.

Frankline Ndifor Afanwi est marié et père de trois enfants. Il a fait des études en ingénierie informatique et a travaillé dans le secteur privé avant de recevoir sa vocation de pasteur. Il est le fondateur de la Kingship international ministries. Lors d’un entretien avec journalducameroun.com, Frankline Ndifor Afanwi a affirmé que le Cameroun a besoin d’un homme de Dieu pour se redresser.

 

 

 

 

Vos paris sportifs can 2019
1xbet
Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé