› Présidentielle 2018

Présidentielle 2018 : Jean-Jacques Ekindi s’aligne derrière Paul Biya

Jean-Jacques Ekindi, homme politique camerounais.©Droits réservés.

Le président du Mouvement progressiste a donné une conférence de presse ce jeudi pour en faire l’annonce officielle.

Jean-Jacques Ekindi, homme politique camerounais, se revendiquant de l’opposition, vient d’annoncer que c’est à Paul Biya, le chef de l’Etat sortant, qu’il accordera son soutien. Si la position ne surprend pas totalement, elle a le don de susciter des commentaires.

L’homme politique, ex-militant du Rassemblement démocratique du peuple camerounais a pris ses distances du système pour se positionner comme l’un de ses plus farouches opposants. Et c’est au Parlement, en tant que député qu’il avait trouvé un créneau pour faire peser ses idées.Candidat à la présidentielle de 2011, Jean-Jacques Ekindi était pressenti pour une autre tentative pour l’accession à la magistrature suprême cette année. Mais, en juillet dernier, il avait convoqué la presse pour annoncer qu’il ne serait pas candidat. C’est toujours face à la presse qu’il a choisi d’annoncer son soutien à son « adversaire politique ».

Jean-Jacques Ekindi semble expliquer qu’il prend cette position par dépit, après avoir invité les candidats de l’opposition à une concertation. L’initiative a échoué, autant que son projet conçu pour encadrer l’action desdits candidats lors de l’élection du 7 octobre 2018.Par ailleurs, l’ancien député estime qu’il n’a décelé, chez aucun des huit candidats de l’opposition, une volonté de résoudre la crise anglophone. Aussi, préfère-t-il prendre l’option Paul Biya, pour « ne pas confier le destin du pays à n’importe qui ».

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut