› Présidentielle 2018

Présidentielle 2018 : la campagne électorale démarre ce 22 septembre

©Journalducameroun.com

Demain, 22 septembre 2018 marque la date officielle du lancement de la campagne électorale pour la présidentielle 2018. Dès lors, les neuf candidats auront deux semaines pour convaincre le peuple de les porter jusqu’à la fonction de président de la République du Cameroun. A quelques heures de cette étape du processus électoral, les candidats ont déjà un agenda précis pour ce premier

Maurice Kamto à Douala pour démarrer

Le candidat à la présidentielle 2018 pour le compte du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC) entre officiellement en campagne demain, samedi 22 septembre 2018. Le premier rassemblement aura lieu sur l’esplanade du lycée bilingue de Bonabéri. Il se rendra ensuite sur l’esplanade du collège Saint-Michel pour un second meeting.

Cabral Libii aura finalement son meeting à Douala

Le candidat du parti Univers était déterminé à aller jusqu’au bout pour faire respecter ses droits. Son équipe et lui comptaient tenir le meeting d’ouverture officielle de la campagne électorale au stade Cicam de Douala, malgré l’interdiction signifiée par le sous-préfet de l’arrondissement de Douala 5ème. Le meeting est programmé pour le dimanche 23 septembre 2018.

Akere Muna boucle l’organisation de sa convention

C’est demain 22 septembre que l’on en saura plus sur le projet de société d’Akere Muna. Le candidat du Front populaire pour le développement (FDP) a choisi d’ouvrir officiellement sa campagne par la convention du parti qui l’a investi candidat à la présidentielle 2018. Celle-ci a lieu à Yaoundé. Outre son programme, Akere Muna présentera une étude-pays commandée auprès d’un groupe d’experts et sa vision pour le Cameroun futur. Il a a déjà publié  un manifeste intitulé «les 50 premiers  engagements pour une nouvelle République». L’agenda de sa campagne reste attendu.

Joshua Osih, Matomba et Afanwi dans le Moungo

Le candidat du Social democratic front, par ailleurs député du Wouri, démarre sa campagne dans la région du Littoral. Pour lui, ce sera le Moungo, tout comme Serge Matomba (précisément à Mbanga) et Franckline Ndifor Afanwi. Les trois candidats pourraient se croiser. Ce n’est peut-être qu’un hasard s’ils ont choisi ce département pour le démarrage d’une opération de charme qui va durer deux. Joshua Osih a donné une conférence de presse jeudi, au cours de laquelle il affirmé qu’il irait battre campagne dans les régions anglophones, malgré les tensions y observées.

Garga Haman Adji prend son temps

Contacté à 16h09 ce vendredi 21 septembre 2018, Daniel Mpom, le secrétaire général de l’ADD, a affirmé que l’agenda de campagne de Garga Haman Adji sera diffusé à l’issue d’une réunion prévue ce jour. Le candidat devrait lui-même y prendre part.

Toujours pas de nouvelle de Ndam Njoya

Les articles de presse demandant après lui ne l’ont pas fait sortir de sa réserve. Adamou Ndam Njoya, candidat à la présidentielle 2018, brille par son absence depuis la validation des candidatures par Elecam. Depuis, il n’a partagé que quelques bribes de son programme, n’a fait aucune sortie médiatique et n’a pas essayé de s’arrimer au digital comme certains autres candidats. Mais, au sein de son équipe de campagne, l’on rassure. Tout est en train d’être fait pour que le candidat Adamou Ndam Njoya gagne l’élection du 07 octobre prochain.

Paul Biya ne se montrera pas

Le président sortant de la République du Cameroun n’ira ni à Douala, ni à Mbanga, ni ailleurs. Il n’aura pas besoin de se montrer. Ses militants se chargeront de faire campagne pour lui. Une série de meetings est prévu demain, 22 septembre 2018, dans les dix régions du Cameroun. Le candidat du RDPC n’a pas à s’inquiéter pour l’argent. Ses partisans ont collecté des centaines de millions de francs CFA pour couvrir la logistique des équipes sur le terrain.



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé