› Présidentielle 2018

Présidentielle 2018 : l’Union africaine déploie des observateurs au Cameroun

Siège de l'Union africaine à Addis Abeba (Ethiopie). ©Droits réservés

Cette équipe de douze personnes, présente à Yaoundé depuis le 5 septembre dernier, y restera jusqu’au 19 octobre prochain.

L’Union africaine a annoncé dans un communiqué la présence de douze de ses fonctionnaires au Cameroun. Ces diplomates sont présents dans le cadre de l’élection présidentielle que le pays abritera le 7 octobre prochain. Selon le président de la commission de l’Union africaine, le tchadien Moussa Faki Mahamat, ces observateurs sont constitués en deux équipes. La première comprend quatre membres de l’équipe centrale d’analystes de l’UA, et la seconde est composée de huit observateurs à long terme (long-term’s observers – LTO).

La présence des observateurs de l’Union africaine au Cameroun a pour but «d’évaluer globalement le processus électoral » et de s’assurer de sa conformité avec « la méthodologie d’observation des élections à long terme» de l’organisation panafricaine. Moussa Faki Mahamat indique également que l’équipe des observateurs à long terme sera renforcée à l’approche du scrutin par des observateurs à court terme. Ceux-ci resteront au Cameroun du 28 septembre au 10 octobre 2018.

La présence des observateurs de l’Union africaine rentre dans la stratégie de cette organisation relative à la promotion de la démocratie et de construire un climat de confiance de l’opinion publique vis à vis du processus électoral. L’on se souvient qu’en décembre 2010, les observateurs de l’UA avaient contesté la victoire de Laurent Gbagbo en Côte d’ivoire, soulignant qu’il « est impératif de respecter la volonté du peuple et le résultat de l’élection présidentielle ». Ce président avait finalement été remplacé par Alassane Ouattarra. Des violences avaient été enregistrées dans ce processus.

 

 

 

 



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé