Politique › Institutionnel

Présidentielle camerounaise 2018 : l’Onu appelle à un processus pacifique

Antonio Guterres, secrétaire général de l'Onu. (c) Droits réservés

Le secrétaire général de l’Onu a appelé, jeudi, les parties prenantes à faire preuve de retenue durant tout le processus électoral.

L’attachement du Secrétaire général de l’Onu à un processus électoral pacifique au Cameroun a été porté à l’attention du public jeudi par son porte-parole adjoint, Farhan Haq. Selon lui, Antonio Guterres est favorable à la résolution pacifique de tous les griefs qui pourraient naître des opérations en cours et même futures. Il appelle, par conséquent, tous les candidats à  recourir à tous les canaux légaux pour les différentes contestations.

« Le Secrétaire général condamne toute menace de violence ou tout acte d’intimidation par quelque groupe que ce soit et réitère que tous les griefs doivent être résolus dans le cadre d’un dialogue inclusif. Les Nations Unies sont prêtes à apporter un soutien à cet égard », décare Farhan Haq.

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut