› International

Présidentielle centrafricaine: des alliances se forment

Le RDC a signé dimanche un accord de soutien avec Anicet Dologuélé arrivé en tête du 1e tour tandis que Faustin Archange Touadéra est désormais appuyé par le MLPC

Le parti Rassemblement démocratique centrafricain (RDC) et son candidat à l’élection présidentielle Désiré Bilal Nzanga Kolingba, arrivé 3ème au premier tour de la présidentielle, ont conclu un accord politique pour ce second tour avec Anicet Georges Dologuélé, arrivé en tête au premier tour du scrutin.

Signé dimanche, cet accord appelle les partisans du RDC à voter au second tour pour Anicet Georges Dologuélé qui, selon eux, incarne l’unité nationale.

Faustin Archange Touadéra, le challenger de Dologuélé, a pour sa part obtenu un soutien de poids de la part du parti Mouvement de libération du peuple centrafricain (MLPC) et son leader Martin Zinguélé arrivé 4ème à la présidentielle du 30 décembre dernier.

Touadéra a également décroché le soutien d’une branche des ex sélékas dirigée par le numéro trois Mohamed Moussa Daffhane qui a fait une déclaration dans ce sens.

Karim Meckassoua et Sylvain Patassé, des candidats malheureux au 1-er tour du scrutin présidentiel, ont demandé à leurs partisans de voter pour Anicet Georges Dologuélé.

Ces déclarations de soutien en faveur de l’un ou l’autre candidat arrivent au 2ème jour de la campagne présidentielle qui s’achèvera le 12 février par un face à face radiotélévisé entre Anicet Georges Dologuélé et Faustin Archange Touadéra avant le vote du 14 février.

Les bulletins de vote et les fiches de décompte de voix imprimés à Dubaï sont à Bangui depuis samedi


Droits réservés)/n


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé