International › AFP

Présidentielle en Bolivie: le dauphin de Morales en tête des intentions de vote

Le dauphin de l’ex-président de gauche en exil Evo Morales, Luis Arce, est largement en tête des intentions de vote pour l’élection présidentielle du 3 mai en Bolivie, selon un sondage publié dimanche.

Luis Arce, candidat du Mouvement vers le socialisme (MAS), recueille 31,6% des intentions de vote, devant l’ex-chef de l’Etat centriste Carlos Mesa (17,1%) et la présidente par intérim conservatrice Jeanine Añez (16,5%), selon ce sondage de l’institut Ciesmori réalisé auprès de 2.224 personnes entre le 7 et le 14 février pour le quotidien El Deber et la chaîne de télévision Unitel.

Le leader de droite Luis Fernando Camacho, à l’origine du mouvement de protestation qui avait abouti au départ d’Evo Morales fin 2019, ne recueille que 9,4% des intentions de vote au niveau national, même s’il est en tête dans la région de Santa Cruz (est), la plus développée du pays.

Les élections du 3 mai visent à élire le président, le vice-président ainsi que 36 sénateurs et 120 députés.

Pour être élu dès le premier tour de la présidentielle, un candidat doit obtenir au moins 40% des voix et dix points d’avance sur son rival le plus immédiat. Si un tel cas de figure ne se produit pas, un second tour aura lieu le 14 juin.

Luis Arce, qui a été ministre de l’Economie d’Evo Morales de 2006 à 2019, avait été désigné candidat du MAS début février. M. Morales, poursuivi en Bolivie pour « sédition et terrorisme », n’a pas le droit de se représenter.

L’ancien président, âgé de 60 ans, a annoncé dimanche son retour en Argentine, où il vit en exil, après une série d’examens médicaux de routine à Cuba.



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé