› International

Présidentielle en Côte d’Ivoire : 14 candidats en lice dont une femme

Jacqueline Oble est parmi les 14 retenus par le Conseil Constitutionnel

Le scrutin présidentiel prévu au départ pour le 29 novembre, a été repoussé et aucune date n’a encore été choisie depuis. Cependant, les ivoiriens se disent satisfaits à cause de certaines particularités. Par exemple, l’éligibilité du candidat du rassemblement des républicains (RDR), Alassane Dramane Ouattara (ADO); En plus de celle de l’humoriste Adama Dahico, qui est d’origine malienne.

C’est une première qui montre que les considérations de types ethniques commencent à bouger. La xénophobie qui est l’un des principaux facteurs de la guerre civile ivoirienne est désormais loin derrière. Enfin, espérons-le. L’ancien président Henry Konan Bédié, avait lui aussi été recalé lors du dernier scrutin de 2000 qui a amené Laurent Gbagbo à la tête du pays. Et pour cause, il avait passé sa visite médicale obligatoire en France au lieu de la côte d’Ivoire comme l’exige la loi.

C’est bien la première fois que le président RDR pourra mener une campagne comme il faut, et être certain que ses partisans iront voter pour lui avec ses bulletins dans les bureaux de votes. Un rêve devenu réalité pour eux. Il est évident que la prochaine élection sera vraiment pimentée à la sauce ivoirienne. Parce que, Gbagbo, Bédié et ADO, feront chacun de leur côté, l’impossible pour conquérir et/ou reconquérir le fauteuil présidentiel.

Une femme à la tête du pays?
Pour la première fois, dans l’histoire de la vie politique ivoirienne, une femme est en lice pour la présidentielle. Jacqueline Oblé est seule face aux 13 « loups. » Elle devra s’armer de beaucoup de courage et d’abnégation pour contrer tous les pièges sur son chemin. En effet, il est clair que les hommes ne se laisseront pas marcher sur les pieds. Néanmoins, Mme Oble, peut se réjouir car elle vient de signer son nom dans les pages de l’histoire de la Côte d’Ivoire. Les dés sont jetés. La bataille s’annonce palpitante avec 14 candidats pour un seul fauteuil. Espérons que cette fois soit la bonne et amène le pays d’Houphouët Boigny à retrouver sa stabilité d’antan.

Jacqueline Oble, seule femme candidate à la présidentielle de Côte d’Ivoire

www.onuci.org)/n

À LA UNE
Retour en haut