International › APA

Présidentielle ivoirienne : Ouattara appelle ses concitoyens «épris de patriotisme» à aller voter

Pas d'image

Le président ivoirien Alassane Ouattara qui a voté samedi aux environs de 11h30 ( heure locale et GMT) au lycée Sainte-Marie de Cocody, dans l’Est d’Abidjan pour l’élection présidentielle, a appelé ses concitoyens « épris de paix et de patriotisme» à aller voter.« Je viens d’accomplir mon devoir civique et je demande à tous mes concitoyens épris de paix et de patriotisme d’aller voter. C’est un jour important pour la démocratie. La démocratie ne peut pas souffrir de changement de texte par rapport à l’évolution de la situation. Moi je suis heureux de pouvoir faire rentrer mon pays dans la modernité et  dans une consolidation de la démocratie», a dit M. Ouattara après son vote dans le bureau 06 de ce centre de vote. 

Selon lui, à part quelques endroits isolés, notamment, une dizaine, « les votes se déroulent bien ( dans le pays) et les ivoiriens sont sortis nombreux pour voter». 

«  J’en appelle à ceux qui ont lancé ces mots d’ordre de désobéissance civile qui ont conduit à des morts d’hommes, qu’ils arrêtent parce que la Côte d’Ivoire a besoin de paix. Ce sont des actes criminels. Et nous souhaitons que tous ça puisse s’arrêter pour qu’après l’élection, le pays continue le progrès qu’il a connu durant ces neuf dernières années», a souhaité le président-candidat. 

« On nous avait annoncé l’apocalypse, mais la Côte d’Ivoire est toujours là. J’invite tout le monde à aller voter», a indiqué pour sa part, Hamed Bakayoko le premier ministre ivoirien après avoir voté au Collège Les Cours Sociaux d’Abobo ( Nord d’Abidjan). 

Poursuivant, le chef du gouvernement ivoirien a assurer que « nous veillerons à ce que les choses se passent dans les meilleures conditions».  « Je demande surtout aux jeunes qui ont été  manipulés dans,  certaines contrées, pour perturber le vote que cela s’arrête. Car ce ne sont pas des valeurs positives que de faire obstacle à la liberté de l’autre d’exprimer son choix », a estimé M. Bakayoko. 

 L’opposition ivoirienne a appelé à la désobéissance civile et au boycott de cette élection présidentielle estimant que la candidature de M. Ouattara est « illégale ». Quatre candidats sont lice pour ce scrutin. Ce sont Alassane Ouattara ( pouvoir), Henri Konan Bédié et Pascal Affi N’Guessan ( opposition) et Kouadio Konan Bertin ( Indépendant).


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé