Politique › Institutionnel

Présidentielles 2011: Du matériel électoral acheminé dans l’Adamaoua

5 pick-up 4×4, 1150 isoloirs et 2234 urnes ont été acheminés mardi 16 août dans les 1336 bureaux de vote de la région

Le matériel électoral qui vient d’être mis à la disposition des antennes communales via les agences départementales s’inscrit en droite ligne des préparatifs du scrutin présidentiel de 2011. La réception de ce matériel qui s’est faite en grandes pompes a vu le déploiement d’une caravane motorisée à travers les artères de la ville de Ngaoundéré ce mardi 16 août 2011. La logistique électorale était constituée du matériel roulant flambant neuf, soit 5 pick-up 4×4 pour les 5 départements que compte la région, 2234 urnes transparentes et 1150 isoloirs, le tout présenté aux populations de la ville de Ngaoundéré. Après cette cérémonie d’usage protocolaire, chaque chef d’agence départementale est rentré en possession de son lot.

A quelques jours de la fin du processus d’inscriptions sur les listes électorales, la délégation régionale d’Elections Cameroun (ELECAM) pour l’Adamaoua, affute donc ses armes. Pour le délégué régional, ce dispositif électoral qui va être acheminé dans les bureaux de vote et va permettre à l’organe en charge de l’organisation et de la gestion du processus électoral au Cameroun de bien accomplir ses missions : Nous nous réjouissons des dispositions prises par la hiérarchie qui a mis à notre portée des véhicules pour transporter le matériel électoral. À l’heure actuelle, nous nous attelons à l’inscription de tous les électeurs quelle que soit leur appartenance politique, a dit Abdoulahi Bidissé. Ceci se traduit à travers la vaste campagne intensive de sensibilisation engagée en ce mois d’août dans l’optique de faire inscrire le plus grand nombre de citoyens en âge de voter dans l’Adamaoua. Une région qui totalisait à la date du 12 août 2011, 174 993 potentiels électeurs inscrits sur les listes électorales, soit un pourcentage de réalisation de 89,81%. L’Adamaoua n’est donc pas très loin des objectifs à atteindre, fixés à 194 849. Et c’est pour conquérir les 262 180 électeurs restants qu’Elecam a poursuivi son action à travers la caravane motorisée cette semaine. Comme pour rappeler aux retardataires qu’ils n’ont plus que quelques jours pour accomplir ce devoir civique.

Après la clôture des inscriptions le 31 août prochain l’heure sera, selon le personnel de la délégation régionale d’Elecam pour l’Adamaoua, à l’actualisation des noms des villages et quartiers, des bureaux de vote provisoires et surtout à l’affectation des nouveaux électeurs dans les bureaux de vote, afin de consolider les fichiers départementaux en un fichier régional. Pour ce faire, le toilettage du fichier régional devra permettre de ne retenir essentiellement les personnes devant prendre part au vote. L’on comprend pourquoi, la vitesse du travail a pratiquement doublé dans cette délégation régionale, afin de respecter les délais prescrits par la « haute hiérarchie », comme le faisait savoir un employé.

Image d’illustration


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé