Société › Société

Prix «africa check»: un Camerounais lauréat

Arison Tamfu a été récompensé pour son aptitude à vérifier les faits, laquelle s’est révélée dans un article qu’il a consacré au don de 500 000 ordinateurs promis par le chef de l’Etat

Le Camerounais Arison Tamfu vient d’arracher l’un des prix offerts par l’organisation «Africa check», dans le cadre d’un concours qui récompense les journalistes qui s’attèlent à vérifier les déclarations faites dans l’espace public. Condition pour être qualifié : avoir utilisé les compétences journalistiques et les preuves provenant des derniers outils en ligne, des lecteurs, des sources publiques et des experts.

Arison Tamfu, rédacteur pour le compte de Cameroon Journal, a été primé dans la catégorie « média anglophone » pour son article intitulé : «Les nombreux mensonges dans le cadeau du président Biya pour les étudiants universitaires». Il y révèle les facteurs qui limitent la réalisation de la promesse de 500 000 ordinateurs faite aux étudiants des universités publiques et privées pour le compte de l’année académique 2016/2017.

«Avec une population de plus de 23 millions de personnes, le Cameroun compte plus de 170 universités, dont huit universités d’État, selon des informations officielles du ministère de l’Enseignement supérieur. Les données propres au gouvernement obtenues du ministère montrent que les inscriptions des étudiants dans toutes les universités en 2014/2015 année scolaire était de plus de 700 000», est-t-il écrit dans le reportage qui a, ainsi, mis l’accent sur l’impossibilité pour chaque étudiant de recevoir un ordinateur de ce don.

Arison Tamfu a également montré qu’en fait d’ordinateurs, le gouvernement s’apprêtent à distribuer des mini-ordinateurs (Netbooks). «Un échantillon des ordinateurs portables brandis par le ministre lors de la conférence de presse a révélé que ce que le gouvernement a l’intention de fournir ne sont que des mini ordinateurs portables. Le gouvernement a conclu un contrat pour la fourniture des netbooks par Sichuan Telecom Construction Engineering Co. Ltd.

Si le gouvernement camerounais achète 500 000 ordinateurs portables pour 75 milliards de FCFA, alors chaque ordinateur portable devrait coûter 150 000 FCFA (258 USD). Le Cameroon Journal a atteint cinq grands fabricants d’ordinateurs portables dans la principale ville chinoise de fabrication de Shenzhen, à savoir Shenzhen Yu Chuang Xing Ye Technology Co., Ltd; Shenzhen Yongjing Digital Limited Société; Shenzhen Sanwo Digital Technology Co., Ltd; Shenzhen Yyhong Technology Co., Limited et Shenzhen Sayirin Technology Co., Limited et a demandé pour les factures pro forma (PI) pour la qualité de qualité supérieure de 500.000 mini ordinateurs portables avec chacun une garantie de 2 ans. Les prix offerts variaient de 52 dollars (29 350 FCFA) à 79 dollars (46 373 FCFA) par pièce. Par conséquent, les 75 milliards de FCFA pour acheter 500 000 mini-ordinateurs portables chinois est une fausse annonce du gouvernement», a indiqué le journaliste.

L’autre gagnant du prix Africa Check 2016 est l’Ivoirien Manféi Anderson Déidri. Il a été primé dans la catégorie «média francophone» pour son reportage intitulé «L’Etat ivoirien spolie 11.000 hectares de terre à Famienkro»

Arison Tamfu, photo d’illustration
Droits réservés)/n

Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé