Culture › Livres

Prix des cinq continents de la Francophonie: Patrice Nganang est finaliste

Son roman «Mont plaisant» a été retenu pour la finale de la 10ème édition du prix

Le prix est doté d’un montant de 10 000 euros (6 500 000 Fcfa)
Retenus parmi quatre-vingt-douze romans concourant à la 10ème édition du Prix des cinq continents de la francophonie qui récompense tous les ans un roman d’expression française, dix ouvrages finalistes ont été sélectionnés par les représentants des quatre comités de lecture : l’Association Entrez Lire de Belgique, l’Association des écrivains du Sénégal, l’Association du Prix du jeune écrivain francophone et le Collectif des écrivains de Lanaudière de Québec. Le jury présidé par Lyonel Trouillot (Haïti), désignera le lauréat parmi les dix finalistes au mois de Septembre 2011 et devrait se réunir à Tunis, à l’occasion de la foire internationale du livre de Tunis, pour procéder à la remise du Prix. Les dix romans finalistes sont : Mont plaisant de Patrice Nganang aux éditions Philippe Rey (Cameroun), Photo de groupe d’Emmanuel Dongala aux éditions Actes Sud (Congo), Les villes assassines d’Alfred Alexandre aux éditions Ecriture (France-Martinique), Maudit soit Dostoïevski d’Atiq Rahimi aux éditions P.O.L. (Afghanistan), Il pleuvait des oiseaux de Jocelyne Saucier aux éditions XYZ (Canada-Québec), Celles qui attendent de Fatou Diome aux éditions Flammarion (Sénégal), Corps mêlés de Marvin Victor aux éditions Gallimard (Haïti), La petite et le vieux de Marie-René Lavoie aux éditions XYZ (Canada-Québec), La dernière ronde d’Ilf-Eddine Bencheikh aux éditions Elyzad (France-Algérie) , L’extrême de Sandrine Willems aux éditions les Impressions nouvelles (Belgique). L’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) assurera la promotion du lauréat sur la scène littéraire jusqu’à la proclamation du prochain lauréat.

Le Prix des cinq continents de la Francophonie
Ce prix a pour objectif de mettre en lumière des talents littéraires reflétant l’expression de la diversité culturelle et éditoriale en langue française sur l’espace des cinq continents. Il consacre un texte de fiction narratif (roman, récit, nouvelles) écrit en français et est décerné annuellement. Cette année encore, la diversité des pays représentés montre la francophonie dans son ensemble. Les 92 romans participants venaient d’Afghanistan, d’Algérie, du Cameroun, du Québec, de Belgique, du Congo, de Côte d’Ivoire, de France métropolitaine et d’Outre-mer, du Gabon, de Grèce, de Haïti, du Liban, de Madagascar, du Sénégal, de Suisse, du Tchad, du Togo et de Tunisie.

L’organisation internationale de la francophonie a été fondée en 1970 sur la base du Traité de Niamey (Niger). Elle mène des actions politiques et de coopération multilatérale pour donner corps à une solidarité active au bénéfice des populations de ses états et gouvernements membres. Elle agit au service de la promotion de la langue française, de la paix et du développement durable. La coopération multilatérale francophone est mise en uvre par l’Organisation Internationale de la Francophonie et quatre opérateurs spécialisés que sont: l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF), la chaîne internationale de télévision TV5, l’Association Internationale des Maires Francophones (AIMF) et l’Université Senghor.

Patrice Nganang
Journalducameroun.com)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé