› Eco et Business

Prix Orange de l’entrepreneur social 2022 : qui succèdera à Emmanuel Assom ?

Lancement Poesam 2022
Lauréat Poesam 2021 à l'international

 

Le 28 mars a marqué l’ouverture du 12e Prix Orange de l’Entrepreneur Social en Afrique et au Moyen-Orient (Poesam). Les candidats peuvent déposer leur candidature jusqu’au 27 mai sur le site.

21 ans et plus. C’est l’âge défini par les organisateurs de ce concours dédié à l’entrepreneuriat social. Ceux-ci doivent par ailleurs présenter un projet s’appuyant sur les NTIC (nouvelles technologies de l’information et de la communication.

Le Prix Orange de l’Entrepreneur Social en Afrique et au Moyen-Orient (Poesam) récompense chaque année les meilleurs projets technologiques à impact positif en Afrique et au Moyen-Orient. La compétition s’organise en deux temps : d’abord un concours national dans 17 pays ; puis un jury international désigne les vainqueurs du Grand Prix.

La première étape a pour but de recueillir les candidatures, entre mars et fin mai dans les 17 filiales d’Orange. A l’issue de cette étape, un jury composé de représentants de l’écosystème startup d’Orange se réunira dans chaque filiale pour désigner 3 lauréats nationaux (par filiale) qui se qualifieront pour l’étape internationale.

Dans la seconde phase, les projets des 3 lauréats de chaque filiale seront examinés par un comité d’évaluation composé de collaborateurs du groupe. Ils sélectionneront 10 finalistes après leur évaluation. Un jury final d’influenceurs tech africains désignera les 3 lauréats du Grand Prix International Poesam en octobre.

L’an dernier (2021) c’est un Camerounais qui a remporté le prix à l’international. Emmanuel Assom Neyeng avec son projet de carnet de santé numérique « Ouicare » est sorti premier parmi 1679 candidatures collectés dans 17 pays.

« Nous allons créer plus d’emplois en recrutant pour travailler sur l’amélioration de OuiCare dans un premier temps. Puis, nous allons déployer notre solution OuiCare dans d’autres villes et régions pour ainsi apporter la santé et le bien être à plus de monde en améliorant leur prise en charge et leur suivi médical » , avait-il indiqué à l’annonce des résultats.

Le Poesam a été lancé en 2011. Au cours des 11 éditions précédentes, il a attribué environ 555 000 euros à des projets d’entreprises africaines à impact social et environnemental positif dans divers secteurs : santé, éducation, e-commerce et agriculture.


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé