Culture › Musique

Prix Rfi découvertes 2011: Aucun camerounais parmi les finalistes

Les 10 candidats du prix découvertes RFI sont connus, malheureusement aucun camerounais ne figure sur la liste de cette année

Depuis 10 ans, le Cameroun n’a pas eu la joie d’occuper le premier rang du concours musical qu’organise la chaine de radio française RFI. Après le groupe Macase, vainqueur en 2001, plusieurs autres artistes ont tenté de remporter la forte cagnotte mise en jeu, du rappeur VBH (2008), en passant par à Kareyce Fotso (2009) et Koppo (2010). De tous les candidats camerounais qui ont postulé pour le prix découvertes rfi, personne n’a pu ravir la vedette ce depuis 2002. Ce qui laisse à croire que la musique camerounaise n’a plus impressionné les membres du jury de cette compétition de renommée internationale. Cette année, aucun camerounais ne sera parmi les 10 finalistes.

Le jury a retenu, pour la dernière ligne droite, 10 artistes : Afrikkanitha : Elle a une voix de velours, voilà ce qui caractérise la chanteuse d’origine angolaise, dans un registre très jazzy, sous influences africaines. Blakkayo : reggae, seggae, dance hall, Blakkayo porte l’identité créole mauricienne à travers ses musiques. Cheikh MC : Il est un pionnier du hip hop au Comores, il uvre depuis une quinzaine d’année dans son pays et au-delà, pour faire partager sa vision du monde. Elie Kamano : De son vrai nom Djéliman Kamano, est une star dans son pays, la Guinée, où il a sorti une demi-douzaine d’albums. Bongeziwe Mabandla : Originaire de l’Afrique du Sud, il a fait partie de ces jeunes artistes qui ont vu leur pays se transformer après l’abolition de l’apartheid. Metzo Djatah : A l’image de l’Afro Urban Folk, mélange de guitare acoustique, rythmes africains traditionnels et sonorités urbaines, que le sénégalais s’efforce de développer au fil de ses différents albums. Mao Otayeck : Il est un guitariste et chef d’orchestre d’origine ivoirienne, il est auteur d’un premier album intitulé Yeredon. Sia Tolno : Une nouvelle grande voix africaine ? Voici ce que lui prédisent certains. A n’en pas douter la jeune guinéenne a du potentiel et avec un deuxième album international qui sort prochainement, My Life. Wanlov the Kubolor : Ce jeune homme aux origines ghanéenne et roumaine est un artiste à l’univers sonore original. Winyo : Il a une voix délicate. Artiste kenyan de talent, il propose une musique qui prend sa source dans les traditions de son pays. Le but du concours découverts rfi 2011 étant de promouvoir de nouveaux talents, les artistes ou groupes déjà récompensés par RFI dans le cadre de ce prix ne peuvent concourir.

A titre de rappel, le Lauréat du concours découvertes rfi 2011 recevra un prix d’un montant global et forfaitaire de 10.000 € (dix mille euros). Le prix sera versé personnellement au Lauréat qui ne pourra en aucun cas se faire représenter, et ce dans les conditions ci-après : 5.000 € (cinq mille euros) seront versés à l’issue du concert en Afrique et 5.000 € (cinq mille euros) seront versés à l’issue du concert parisien. Le Lauréat bénéficiera d’une campagne médiatique, notamment en presse écrite, radio et/ou télévision. Le Lauréat s’engage à participer à titre gracieux à toutes les actions promotionnelles (show case, interviews, émissions de radio, télévision, etc..).

Prix Rfi découvertes 2011: Pas d’artiste camerounais en lice
Rfi.fr)/n

Vos paris sportifs can 2019
1xbet
Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé