Culture › Livres

Le Prix Stéphane Hessel 2017: un Camerounais récompensé

©Droits réservés

Michel Dongmo Evina a reçu, mardi, le deuxième prix pour sa nouvelle «Naufragé du destin». Il est couronné en même temps que la Libanaise Romy Batrouni et le Haïtien Phew Laroc.

Le Prix Stéphane Hessel de la Jeune écriture francophone, organisé par l’Alliance Francophone, RFI et K Editions, a couronné un jeune auteur camerounais dans le cadre de sa cinquième édition qui avait pour thème «l’espoir». Il s’agit de Michel Dogmo Evina, l’auteur de la nouvelle «Naufragés du destin».

Dans son récit, Michel Dogmo Evina décrit les dynamiques migratoires avec un regard acerbe. Il dénonce les passeurs, relate les dangers des traversées et éveille les consciences sur les sorts des migrants qui cherchent à rejoindre l’Europe. Toutes choses qui lui ont valu le deuxième prix derrière la Libanaise Romy Batrouni. Le Haitien Phew Laroc, obtient, pour sa part, le Prix spécial pour sa nouvelle «Visages dans la nuit».

Michel Dongmo Evina, 22 ans, est actuellement élève-professeur à l’Ecole normale supérieure de Yaoundé 1. Après un baccalauréat option lettres et philosophie obtenu en 2012, il s’est inscrit à la faculté des arts, lettres et sciences humaines de l’université de Yaoundé, d’où il sortira licencié ès lettres bilingues en 2015.

Michel Dongmo Evina a baigné dans la littérature depuis sa tendre enfance, nourri à la sève de la bibliothèque de son père. Il s’est lancé dans l’écriture il y a deux ans.

 

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé