International › APA

Procès de la caisse d’avance de la ville de Dakar : L’Etat réclame plus de 6 milliards f cfa

L’Agent judiciaire de l’Etat (AJE), Antoine Diome, a débuté jeudi à Dakar, les plaidoiries du procès de Khalifa Sall et Cie relatif à la gestion de la Caisse d’avance de la ville de Dakar, et réclamé plus de 6 milliards f cfa pour réparer le préjudice subi par l’Etat.L’Agent judiciaire de l’Etat (AJE) demande 1,830 milliard pour la réparation et 5 milliards pour le préjudice moral. Ce qui fait un total de 6,830 milliards f cfa.

Ouvert le 14 décembre dernier, le procès de M. Sall et Cie a été renvoyé au 03 janvier 2018, avant d’être à nouveau renvoyé ce 23 janvier sur demande des avocats de la défense pour que toutes les dispositions soient prises. Depuis lors, il se poursuit en audience spéciale continue devant le tribunal de Dakar.

Le procès est présidé par le juge Malick Lamotte qui a remplacé Magatte Diop.

En prison depuis mars 2017, Khalifa Sall et compagnie sont jugés pour ‘’association de malfaiteurs, détournement de deniers publics, escroquerie portant sur des deniers publics, faux et usage de faux dans un document administratif ».

Khalifa Sall est poursuivi en même temps que ses co-inculpés: Mbaye Touré, directeur administratif et financier de la ville de Dakar, Ibrahima Diaw, chef de la Division financière et comptable, Amadou Moctar Diop, coordonnateur de l’Inspection générale des services municipaux, Yaya Bodian, chef du Bureau du budget, Fatou Traoré, Assistante du Directeur administratif et financier.

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut