Politique › Judiciaire

Procès des leaders anglophones : John Fru Ndi était au Tribunal militaire ce 23 mars

©Droits réservés

Le chairman du SDF est venu exprimer sa solidarité aux accusés. Il compte également rencontrer les autorités de Yaoundé pour discuter de propositions de sortie de crise

Hier, 23 mars, John Fru Ndi était au Tribunal militaire de Yaoundé. Le chairman du Social Democratic front (SDF) a pris part à l’audience des leaders anglophones, poursuivis pour terrorisme par l’Etat du Cameroun.  Il a été reçu par Me Bernard Muna, l’un des avocats de la défense. Il est ensuite allé saluer et encourager les accusés. Il a également échangé avec Kah Walla, la leader du Cameroon people’s party (CPP).

Au sortir de l’audience, John Fru Ndi a dit être « venu voir les détenus et toutes les personnes arrêtées dans le cadre de ce qu’on appelle désormais la crise anglophone ». Le leader du principal parti d’opposition du Cameroun a annoncé qu’il est également venu rencontrer les autorités de Yaoundé pour leur demander leur avis et leurs propositions pour la résolution de cette crise. En outre, John Fru Ndi croit savoir que « Monsieur Biya sait exactement ce qui se passe dans les deux régions et il doit rapidement prendre les vraies mesures pour un retour à la normale de la situation ».

John Fru Ndi a surtout insisté sur le fait que des mesures urgentes doivent être prises « pour que les enfants reprennent le chemin des classes ».

 


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé