› Eco et Business

Productivité Agricole: Le soutien de la Société Financière Internationale

Elle a signé avec la Cameroon Development Corporation, un accord en vue de renforcer les rendements des petits producteurs agricoles

Le business Edge pour les planteurs
La Société financière internationale (SFI) a signé le 07 septembre dernier, un accord avec Cameroon Development Corporation (CDC) dans le but de contribuer à la formation de ses sous-traitants et exploitants agricoles en vue d’augmenter leur productivité et leur efficacité dans la production agricole. L’objectif recherché est celui de renforcer la durabilité de programmes et projets de cette société de développement. Selon les termes de l’accord, la Cameroon Development Corporation, qui encadre et exploite d’importantes plantations de cultures tropicales, introduira les services et outils Business Edge développé par la SFI, afin de former les petits exploitants agricoles. Le programme fournira des formations sur mesure ciblant 80 exploitants agricoles au cours d’une phase pilote. Cet accord intervient pour apporter une solution à un problème primordial, celui du manque de formation des petits producteurs. La majorité des petits exploitants agricoles sont illettrés, ne disposent pas de connaissance et de compétence entrepreneuriales. Habituellement, ils comptent sur leur mémoire pour leur servir d’archives et n’ont pas conscience de leurs coûts de production ou même de la destination finale de leur production. Cette formation devrait aider les exploitants à utiliser des documents comptables en vue de prendre des décisions quant à la gestion de leurs exploitations. Ce qui, en retour, les aidera à contrôler les coûts et à augmenter la quantité et la qualité de leurs productions. Nous sommes profondément reconnaissants à la SFI de nous permettre d’accéder aux produits Business Edge qui aideront les petits exploitants agricoles à mieux structurer et développer leurs entreprises, a déclaré Henry Njalla Quan, directeur général de Cameroon Development Corporation. Satisfaction aussi de la SFI : Ce partenariat permet aux services Business Edge de contribuer au soutien, à la croissance et au développement des petits exploitants agricoles qui jouent un rôle important tant dans les communautés rurales auxquelles ils appartiennent que dans l’économie du pays, a déclaré Henri Rabarijohn, directeur de cette structure au Cameroun.

Pour une productivité accrue
Cet accord avec la CDC rentre dans la stratégie globale de la SFI au Cameroun. Celle-ci consiste à augmenter le soutien au secteur des petites et moyennes entreprises, à aider à améliorer le climat des affaires et à soutenir les investissements directs dans des secteurs clés tels que l’énergie, l’industrie agroalimentaire et les infrastructures. La particularité de cette initiative est que la SFI dans ce projet s’appuie sur des sociétés de conseils implantés au Cameroun ; donc ayant une maitrise du milieu. Ce programme de l’entreprise vise à apporter à des centaines d’hommes et femmes chefs de micro-entreprises des formations sur des sujets tels que les ressources humaines, le marketing, les finances, les opérations et les compétences de productivité personnelle. La SFI, membre du Groupe de la Banque mondiale, est la principale institution de développement au service du secteur privé. Elle aide les pays en développement à atteindre une croissance durable en finançant des investissements, en fournissant des services de conseil aux entreprises et aux gouvernements et en mobilisant des capitaux sur les marchés financiers internationaux. Elle a très récemment soutenu le renforcement du marché financier camerounais, en parrainant un emprunt obligataire destiné à financier les petites et moyennes entreprises. La CDC quant à elle est une des plus anciennes sociétés de développement au Cameroun. Elle figure parmi les entreprises qui emploient le lus de camerounais et intervient dans plusieurs secteurs de productions agricoles.

Image d’illustration
journalducameroun.com)/n


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé