Société › Société

Projet PNDP: La commune de Pouma évaluée

Une délégation conjointe conduite par les responsables du programme national de développement participatif et l’ambassadeur de France au Cameroun ont visité les projets réalisés dans cette commune

Les projets sociaux et économiques financés par le programme national de développement participatif(PNDP) dans l’arrondissement de Pouma sont réalisés à 95% . Tel est le constat effectué par le coordonnateur du littoral du PNDP à l’issue de la visite sur le terrain effectuée en compagnie des bailleurs de fonds représentés sur le terrain par l’ambassadeur de France au Cameroun Bruno Gain et du directeur de l’agence française de développement u Cameroun. Au rang des projets visités, la construction d’une usine à Glace et d’une chambre froide dont le but est de permettre la conservation des produits alimentaires. Financé à hauteur de 37 883 150 Fcfa, dont 85 % par le PNDP et 15% par la commune de Pouma, cette initiative qui est caractérisé par son originalité permettra de résoudre le problème de détérioration des aliments notamment le poisson dont la consommation journalière est estimée à plus de 13262 Kg. Sur le plan économique le maire de la commune de Pouma estime pouvoir augmenter ces recettes d’au moins 4% et créer au moins 5 emplois directs . A cette réalisation d’envergure, la commune de Pouma à travers le PNDP à également creusé 5 stations de forage qui permettent à plus de 6000 habitants d’avoir accès à de l’eau potable. Bien que la population ait approuvée ces réalisations, elle a toutefois profité de la présence pour essayer d’en savoir plus sur la possibilité de financer d’autres projets , notamment agricoles.

Répondant à ces doléances, le diplomate français a fait savoir que son pays entend continuer à soutenir les projets de développement à travers deuxième volet du Contrat désendettement développement (C2D). Il a fait savoir que le 60% de l’enveloppe du deuxième volet du Contrat désendettement développement (C2D) est consacré au développement du secteur agricole, soit 128 milliards de F. Les infrastructures des villes recevront 73 milliards de F, soit 34% de l’enveloppe et la formation professionnelle, 10 milliards de F. Le C2D deuxième génération (2011-2016) dont le coût total s’élève à 213,8 milliards de Fcfa.

Le PNDP au service des communes
En rappel, dans le cadre du processus progressif de décentralisation, le programme national pour le développement participatif (PNDP) a pour objectif de responsabiliser les communautés rurales et les collectivités territoriales pour la réalisation d’investissements socio-économiques ou environnementaux. Il vise à promouvoir un développement durable, axé sur l’organisation des bénéficiaires, le renforcement de leurs capacités, leur implication dans l’identification de leurs besoins prioritaires, et la recherche des solutions, la planification et la mise en uvre des actions concrètes pour le développement social et économique de leurs localités.

Le PNDP évalue la commune de Pouma
journalducameroun.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut