› Economie

Projets routiers : le Minepat va coordonner la mise en cohérence des réseaux eau, électricité et télécoms

Le Minepat va assurer la coordination des exigences des différents acteurs sur un projet routier.

C’est ce qui a été décidé au cours de la 24ème session du Conseil national de la route qui s’est tenu ce 19 janvier à Yaoundé, sous la présidence du Premier ministre.

Cinq ministres et trois chefs entreprises concessionnaires ont pris part aux travaux de la 24e session du Conseil national de la route (Conaroute). Conseil présidé par le Premier ministre Joseph Dion Ngute.

Au cours de ces assises, le Premier ministre a instruit le ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (Minepat) d’assurer désormais la coordination de la mise à jour des plans de divers réseaux dans l’aménagement routier, et des voiries urbaines en particulier. Cette instance de coordination servira d’interface entre les administrations et les différentes entreprises concessionnaires des réseaux d’eau, d’électricité et des télécommunications.

La construction d’une route impose très souvent la pose d’installation d’eau, de gaz, d’électricité et de réseaux télécoms. C’est pour mettre en cohérence les exigences de tous ces acteurs que le Conaroute charge le Minepat de servir d’interface à tous ces besoins. Il s’agira également pour ce département ministériel de proposer une budgétisation des prestations liées au déplacement des différents réseaux.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé