› Politique

Propos antisémites : le gouvernement se « dissocie totalement » de Jean de Dieu Momo [communiqué]

Jean de Dieu Momo

Le ministre  de la Communication a réagi à la polémique provoquée par le ministre délégué à la Justice et qui a fâché Israël.

Le gouvernement camerounais s’est désolidarisé des propos jugés « antisémites »  de Jean de Dieu Momo.  Propos tenu au cours d’une émission télévisée sur la télévision nationale. « le gouvernement de la République du Cameroun tient à souligner que le responsable politique s’exprimait à titre personnel », a fait savoir René Emmanuel Sadi, le ministre de la Communication.

Dans un « communiqué de presse » du 4 février, le  porte-parole du gouvernement, « déplore vivement les propos inappropriés de ladite personnalité et s’en dissocie totalement ».

Le ministre Jean de Dieu Momo avait fait un rappel historique sur le massacre juif par l’Allemagne nazie. Ce qui n’a pas été du goût du gouvernement israélien. L’ambassade de l’Etat hébreux au Cameroun s’est dit « choquée par les propos antisémites  » de ce ministre. La représentation diplomatique a demandé des excuses officielles.

Le ministre de la Communication informe du reste que l’ambassadeur israélien au Cameroun a été reçu par le ministre des Relations extérieures, a qui il a exprimé « les sincères regrets du gouvernement ».

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut