Politique › Institutionnel

Quartier général: des soldats camerounais de la Minusca manifestent

Environ 200 militaires ont revendiqué, mercredi à Yaoundé, le versement de leurs primes attendues depuis des mois. Le ministre de la communication explique

Près de 200 soldats camerounais ayant participé à la Mission internationale de soutien à la Centrafrique (Minusca) ont manifesté mercredi matin, 09 septembre 2015, à Yaoundé, la capitale du pays, pour revendiquer le paiement de leurs primes gelées depuis des mois.

Brandissant des pancartes hostiles à leur hiérarchie et criant leur dépit, ils ont défilé en rangs serrés au centre-ville avant de se diriger au Quartier général de l’armée, situé non loin du palais de l’Assemblée nationale.

Le malaise ainsi manifesté dans la rue est le fruit d’un profond courroux apparu depuis plus d’un an. Par tracts interposés, plusieurs membres du contingent camerounais avaient dénoncé le fait que leur hiérarchie ait décidé, unilatéralement, de ne verser que le tiers (250.000 FCFA) des émoluments mensuels promis.

Et pourtant, le protocole d’accord signé entre les Nations-Unies et l’État camerounais prévoyait le versement mensuel de 750.000 FCFA à chacun des 850 soldats membres de la Minusca.

Aux dernières nouvelles, en fin de matinée, les protestataires devaient être reçus par le ministre de la Défense, Edgard Alain Mebe Ngo’o.

Le ministre camerounais de la Communication a donné une conférence de presse à cet-effet. Au micro de la radio nationale, Issa Tchiroma Bakary a clarifié la situation, indiquant que tout était rentré dans l’ordre et que les militaires devaient recevoir ce qui leur revient de droit, selon les ordres du chef de l’Etat, Paul Biya.

Evalué à ce jour à 850 soldats, c’est depuis avril 2014 que les militaires camerounais participent à la Minusca.


Droits réservés)/n

Vos paris sportifs can 2019
1xbet
Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé