Sport › Football

Quatre nouveaux entraineurs pour renforcer les Lions indomptables

Jean Manga-Onguene, Etienne Sockeng, Bonaventure Djonkep, Alexandre Belinga nommés en qualité d’observateurs des prochains matches du Cameroun

Le président du Comité de normalisation de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot), Joseph Owona, vient de nommer quatre techniciens en vue de renforcer le staff des Lions indomptables, qualifiés pour le Mondial brésilien qu se jouera du 11 juin au 13 juillet prochain. Il ont été nommés dimanche dernier en qualité « d’observateurs des matchs des futurs adversaires de la sélection nationale A ». Le Cameroun jouera contre le Brésil, le Mexique et la Croatie, dans la poule A de la Coupe du monde 2014 en dehors des matches amicaux à venir.

En ce qui concerne les techniciens nommés, on retrouve Jean Manga Onguene, le directeur technique national, et son adjoint Etienne Sockeng; l’ancien attaquant Bonaventure Djonkep, double champion d’Afrique avec le Cameroun en 1984 en Côte d’Ivoire et en 1988 au Maroc; Ainsi que le coach adjoint de l’équipe nationale junior Alexandre Belinga.

Placés sous l’autorité de l’entraîneur de la sélection « A » du pays, l’allemand Volker Finke, ils sont chargés « d’observer et d’analyser le comportement technique et tactique des futurs adversaires du Cameroun et de leurs individualités pendant leurs matchs amicaux et officiels, d’observer et d’analyser l’environnement de ces adversaires. » Ils devront aussi produire et remettre à l’entraîneur-sélectionneur un rapport d’analyse technique et les supports vidéos dès la fin de chaque mission d’observation, collaborer avec l’équipe de scooting mise en place par celui-ci et accomplir toute autre mission que pourrait leur confier l’entraîneur-sélectionneur.

La décision de renforcer le staff technique de la sélection nationale intervient après la défaite du Cameroun face au Portugal (0-5) lors d’un match amical disputé le 5 mars à Leiria, au Portugal. Ce mauvais résultat a finalement donné raison à l’ancienne star du football Roger Milla, meilleur joueur africain du siècle selon le quotidien sportif français L’équipe en 2001, qui avait exigé le limogeage de Volker Finke en décembre 2013 pour « incompétence ».

L’ex-attaquant des Lions indomptables, Ballon d’or africain 1976 et 1990, avait estimé que le technicien allemand n’était pas compétent pour diriger une équipe de référence comme celle du Cameroun. A défaut d’obtenir son départ, Roger Milla et d’autres anciens joueurs réunis au sein d’un comité de redressement pour la relance du football camerounais avaient suggéré la nomimation d’un collectif d’entraîneurs.

Une telle stratégie avait parfaitement marché en 1990. Le Russe Valery Nepomniachi, encadré par un collectif d’entraîneurs locaux dont Jean Manga Onguéné, Jules Frédérick Nyongha et Michel Kaham, avait conduit le Cameroun en quart de finale du Mondial italien, une performance inédite pour un pays africain. Les Lions indomptables vont prendre part à leur 7e Coupe du monde de football de leur histoire, après 1982 en Espagne, 1990 en Italie, 1994 aux Etats-Unis, 1998 en France, 2002 et Afrique en Corée-Japon puis 2010 en Afrique du Sud.

Après la rencontre contre le Portugal, la suite du calendrier de préparation de la sélection prévoit deux autres matches amicaux, en Autriche contre la Macédoine (le 26 mai) et le Paraguay (29 mai) , puis un match d’évaluation contre l’Allemagne le 1er juin 2014 à Berlin.

Jean Manga Onguéné, le Directeur technique national
Droits réservés)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé